Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 10 09Article 473656

General News of Wednesday, 9 October 2019

Source: Camerounweb.com

Affrontements à Sangmelima: Me Christian Bomo livre la vraie version des faits

On en sait un peu plus sur les violents affrontements signalés à Sangmelima ce mercredi 09 octobre.

D'après les informations de Me Christian Bomo parvenues à la rédaction de Camerounweb, <>.

Tout est en fait parti de l'assassinat d'un benskineur par un groupe d'individus armés. Les collègues du défunt ayant appris la nouvelle veulent venger leur camarade en s'attaquant aux agresseurs.

Des premières informations qui circulent sur la toile indiquent que les populations autochtones de la ville de Sangmelima s’attaquent aux ressortissants du Noun. <>, clame Me Bomo dans un post publié sur les réseaux sociaux.


Maître Christian Ntimbane, originaire de Sangmelima reprécise les faits

Suite au décès par agression d'un jeune motoman à Sangmelima , les forces de l'ordre ont mis la main sur des présumés agresseurs qui seraient d'origine bamun.

Quelques collègues du motoman assassiné ont appelé à la vengeance devant le commissariat où sont gardés les suspects comme cela se vit dans nos différents quartiers quand des assassins ou agresseurs sont arrêtés. Le peuple crie à la justice populaire.

Curieusement , des groupes de badauds profitant de l'événement , ont commencé à piller les magasins .

La panique s'est généralisée et a entraîné la fermeture des magasins, boutiques, banques et services publics.

Des renforts de police, gendarmerie et militaires sont en train de quadriller la ville, la situation est maîtrisée et le calme revient.

Il n'y a donc pas de chasse d'allochtones à Sangmelima comme lu sur Facebook.

En tant qu'enfant et élite de cette ville et du département du Dja et lobo, je rassure nos compatriotes que les populations de notre département désapprouveraient, si quelques individus y tenteraient, toute agression contre nos compatriotes venant d'autres parties du territoire.
Je tiens ces information des membres de ma famille vivant à Sangmelima.

NOTRE REMARQUE : 03 versions circulent en ce moment et la constante reste le mouvement d'humeur qu'il y'a en ce moment à SANGMELIMA/La première version donnée par nos sources sur place a été relayée immédiatement par un des administrateurs de cette page. Recoupement fait,nous venons publier cette version de Me Ntimbane qui nous semble plus raisonnée. Avec toutes nos excuses pour ceux qui se sont sentis heurtés.