Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 13Article 562019

General News of Sunday, 13 December 2020

Source: www.camerounweb.com

Affectation punitive de Mboutou Ze: Me Bomo livre le plan du RDPC contre Dja et Lobo

Le militant de la section Dja et Lobo du parti ( au ou ) proche du pouvoir et employé de la Caisse Nationale de Prévoyance CNPS s'est vu notifier la décision de son DG de le relever de ses fonctions de chef de service du contrôle des immatriculations de l'agence de Makepe à Douala.

Joseph René Mboutou Ze est réputé comme un dissident de la cellule de communication du RDPC, depuis que le parti a opté pour le boycott de la chaîne de télévision Équinox Tv basée à Douala, à la suite de la tuerie d'élèves à Kumba en Octobre dernier. Joseph René Mboutou continuait à y être invité, ce qui soulevait une très forte désapprobation et l'agacement des instances de communication du parti.

Joint par nos confrères d'ABK radio, ce dernier précise qu'il n'est pas juste relevé de ses fonctions à Douala, mais qu'il est aussi "affecté à Bamenda", dans une zone que l'on sait hostile au RDPC.

Cette affection punitive fait réagir l'avocat et défenseur des droits de l'homme, Me Christian Ntimbane Bomo qui, dans une sortie sur les réseaux sociaux, accuse le régime Biya de faire du Dja et Lobo une prison en plein air. LECTURE.

Le 11 décembre 2020, Joseph Mboutou Ze, est relevé de ses fonctions de chef de service de la Cnps agence de Makepe à Douala. Sur le coup, il est affecté à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest, en proie à la crise anglophone. L’on reproche au militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais le fait de s’être rendu à Equinoxe Tv, sans l’autorisation préalable de son parti. De l’avis de Me Christian Ntimbane Bomo ce qui arrive à cet homme politique est résultat d’un construit du système Biya, qui embrigade les libres penseurs.

« Ce qui est arrivé à mon jeune frère du Dja et Lobo, Joseph Mboutou Ze, relevé de ses fonctions et affecté à Bamenda en complément d’effectifs est simplement la manifestation des tortures que vivent les populations du Dja et Lobo et du Sud en général, lorsqu’elles essaient de démontrer une certaine liberté d’esprit vis à vis du pouvoir et du Rdpc. Les pontes du régime Rdpc ont fait du Dja et Lobo un véritable goulag, une prison en plein air pour ses populations », a-t-il indiqué dans une publication.

Rdpc

Pour lui, les camerounais verront bien qu’à la fin de ce régime oppressant, il y aura des liesses populaires dans le Dja et Lobo, plus que partout ailleurs. « Je continue donc à demander à mes frères et sœurs du Dja et Lobo de sortir comme je l’ai fait courageusement du diktat permanent des pontes du régime Rdpc et de vivre leur liberté naturelle d’homme », conclut Christian Ntimbane Bomo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter