Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 08Article 560882

General News of Tuesday, 8 December 2020

Source: Cameroon Info

Affaires foncières: Calixthe Beyala défie Paul Biya et son gouvernement

L’écrivaine de 59 ans laisse entendre que sur le terrain querellé de 950 m² situé au «Mont-Febé», elle entend bien y construire une résidence d’écrivains, ignorant ainsi celui qui lui a été attribué au quartier Mballa 2 par le ministère des Domaines, pour tenter de calmer le jeu.

Dans un message chaleureux aux abonnés de son compte Facebook dans la soirée du lundi 7 décembre 2020, l’écrivaine Calixthe Beyala a subrepticement exprimé sa pensée sur le litige foncier qui l’oppose à l’honorable Bonaventure Mvondo Assam, au sujet d’un terrain de 950 m² situé au lieu dit «Mont-Febé».

«Je tenais aussi à vous préciser que personne ne m'a fait cadeau d'un terrain, que je l'ai acheté, j'entends bien sûr, le terrain situé au Mont-febe où je compte bâtir une résidence d'écrivains. Les écrivains font honneur à la nation et cette maison, nous la méritons», a-t-elle indiqué en substance.

La romancière de 59 ans campe sur sa position, et n’entend pas lâcher du lest, malgré l’arbitrage du gouvernement camerounais dans cette affaire. En effet, pour tenter de calmer le jeu et éviter que tout n’aille davantage en vrille entre les deux personnalités, le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi, a dans des lettres séparées, décidé de leur réattribuer de nouvelles parcelles, non loin du site du terrain querellé.

Le 9 novembre 2020 le ministre informait à juste titre Calixthe Beyala, de la mise à sa disposition d’un nouveau lot. « Faisant suite à l’indisponibilité de la parcelle domaniale de 950m² qui vous a été attribuée au lieu dit *Mont-Febé*, ayant fait l’objet de l’établissement d’un titre foncier en votre nom, à l’issue de la procédure réglementaire, j’ai l’honneur de vous faire connaitre que le lot n°43 du lotissement du nouveau centre administratif, d’une superficie de 100m² sis au lieu dit Mballa 2, arrondissement de Yaoundé 1er, vous est attribué en compensation», indiquait le patron des Domaines.

Le lendemain, le 10 novembre 2020, Henri Eyebe Ayissi faisait de même avec l’honorable Bonaventure Mvondo Assam. «J’ai l’honneur de vous fait tenir, ci-joint, copie de l’arrêt portant atribution, à titre de compensation, à votre profit, du lot n°11 d’une superficie de 5000 m², du lotissement du nouveau centre administratif d’Etoudi, arrondissement de Yaoundé 1er, à prélever au titre foncier n°01401/Mfoundi de l’Etat du Cameroun ».

La réaction de Calixthe Beyala porte à croire que cette affaire n’est pas définitivement classée comme l’aurait espéré le gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter