Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 24Article 529825

General News of Friday, 24 July 2020

Source: Actu Cameroun

Affaire des audios: Boris Bertlot répond sèchement à Grégoire Owona


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le ministre Grégoire Owona a réagi à une bande audio apparemment celle d’un certain Bachirou, publiée par le journaliste Boris Bertolt sur sa page Facebook le 21 juillet 2020.

Depuis un certain temps, les bandes audio d’un certain Bachirou circulent sur les réseaux sociaux. L’individu accuse entre autres l’humoriste, Major Assé, actuellement présentateur TV à la télévision 4, d’imiter la voix du président Paul Biya dans l’optique d’obtenir les marchés publics auprès du président directeur général du Groupe L’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga.

Interpellation de Grégoire Owona

Dans la même lancée, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale a pris connaissance d’une bande audio relayée par Boris Bertolt sur Facebook il y a trois jours puis, a interpellé l’activiste à propos : « Bonjour Monsieur Boris Bertolt. Visiblement l’heure de tous les amalgames a sonné !

Non seulement, je ne sais pas de quoi vous parlez au travers du Voice de votre publication Facebook du lundi 21 juillet à 18h01, mais en plus je constate que vous vous donnez beaucoup de peine à mêler mon nom dans une affaire, si elle existe, qui m’est totalement étrangère. Je ne connais même pas les domiciles de tout ce beau monde. Ne vous laissez pas donner des fausses informations, cela pourrait s’avérer contre-productif pour vous-même à mon humble avis. Bonne chance », a écrit le membre du gouvernement sur sa page Facebook le 23 juillet 2020.

La réponse Boris Bertolt

Après lecture de ce message de Grégoire Owona, le destinataire a adressé un droit de réponse à l’immédiat : « Monsieur le ministre j’apprécie déjà la courtoisie et la qualité de votre réaction. Ce qui prouve que vous venez en paix et je vous répondrai avec la paix du cœur.

Monsieur, ce n’est pas moi qui parle, mais un certain BACHIROU qui a été très proche de Jean Pierre Amougou Belinga. Ceci est un fait.

Monsieur le ministre, il n’est pas à moi d’établir la véracité des éléments graves révélés par BACHIROU. Dans un pays normal vu ce qui est dit le parquet aurait déjà au minimum convoqué l’intéressé pour l’entendre.

Pour ce qui vous concerne, si j’ai également bien écouté, BACHIROU ne dit à aucun moment que votre véhicule a été piégé au domicile d’Amougou Belinga ou encore chez Tchiroma ou Atanga Nji.

Bachirou dit que C’est quand vous êtes allés à Vision 4 c’est à dire à Nsam que votre voiture a été mise sur écoute par ses soins. La vraie question est donc : Monsieur le ministre Grégoire Owona, reconnaissez-vous être allé au moins une fois à vision 4 ?

Voilà le nœud de l’affaire. Je profite ici pour vous indiquer que dans un nouveau Voice de 7mn 37 secondes que je publierai à 18 heures de Yaoundé, BACHIROU dit être prêt à se mettre à la disposition des autorités camerounaises si elles veulent connaître la vérité.

Monsieur le ministre, œuvrez donc à connaître la vérité. Entre temps je continuerai à rendre public toutes les déclarations de Bachirou. Que chacun fasse son travail dans ce pays.

Cordialement », a-t-il réagi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter