Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 01Article 517120

General News of Monday, 1 June 2020

Source: lescoopsdafrique.com

Affaire des 4 milliards des députés: en colère, les députés du RDPC passent un savon à leurs collègues


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La dernière sortie médiatique de l’honorable Nourane Foster, député du PCRN à l’Assemblée Nationale, pour renoncer à sa dotation en véhicule de fonction en tant qu’élue de la Nation est venue diviser la chambre basse du parlement camerounais. Les élus du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti majoritaire à l’hémicycle, condamnent vivement le choix de l’honorable Nourane Foster, planifient la censure et rappellent aux autres élus de la chambre basse du parlement camerounais que : «la fonction de Député, leur impose la réserve, la dignité, la considération, l’honorabilité, la promotion d’une image d’homme ou de femme».

Tout est parti de la décision du Ministre camerounais des Finances le 12 mai 2020, décision no 20/1470/D/Minfi/SG/DGB/DPB, dans laquelle Monsieur Louis Paul Motaze mettait à la disposition de l’agent comptable de l’Assemblée Nationale, une somme de 4 197 000 000 de F.CFA représentant les primes accordées aux Députés nouvellement élus pour l’achat des véhicules de fonction et d’équipement divers.

Ces milliards distribués aux Députés camerounais en pleine crise sanitaire font polémique tant au sein de l’opinion qu’à l’Assemblée Nationale, surtout que le montant alloué par le Chef de l’Etat au Fonds spécial de solidarité contre le Coronavirus largement inférieur à cette dotation.
Après la sortie médiatique de la jeune député Nourane Foster,des voix sous anonymat s’élèvent au sein de l’hémicycle pour appeler les élus de la chambre basse du parlement à la réserve. C’est le cas depuis quelques jours, de ce message diffusé en boucle dans un forum WhatsApp regroupant exclusivement les députés, message malencontreusement tombé dimanche soir dans notre téléscripteur, au 151 rue de Faubourg Saint Denis, Gare du Nord, à Paris en France où nous émettons. Le message révèle le malaise ambiant qui couve l’hémicycle de Ngoa-Ekellé à Yaoundé,la capitale politique du Cameroun.Voici l’intégralité de ce message:

«Chers collègues, Bonjour. Est-ce pertinent, que l’on invite un Député sur un plateau de télévision, pour parler de la destination de la dotation véhicule des Députés, relativement à la pandémie du Covid 19, sans associer à cette émission, un Sénateur, un Ministre, un Directeur général, un PCA et j’en passe.
J’estime que le Député ne devrait pas donner l’occasion aux médias et au peuple, de croire que, d’une part que, le Parlement Camerounais est resté monocaméral, d’autre part, que, les Députés sont non seulement :
– des minables,
– des girouettes,
– des sacrifiés
– des personnes sans rôle, ni valeur
– les seuls à avoir des véhicules de fonction et pour lesquels, c’est inutile.
J’ai une très haute image pour le représentant du peuple et il mérite plus de considération.

Être Député est un honneur et un privilège. On ne se lève pas le matin pour devenir Député. Cela a du prix. Que de sacrifices on consent, au début de cette fonction, jusqu’à la fin de celle-ci (sacrifices sanitaires, familiaux, professionnels, sociaux…)

Avant de faire une déclaration, il faut penser que, le Député n’est, ni un agent commercial ou de marketing, ni un agent publicitaire.
L’Assemblée Nationale est le 3ème pouvoir.
Aussi, la fonction de Député, nous impose la réserve, la dignité, la considération, l’honorabilité, la promotion d’une image d’homme ou de femme
Distingués.

Hon. M.D. ».
Affaire à suivre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter