Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 23Article 551218

Actualités Régionales of Friday, 23 October 2020

Source: Actu Cameroun

Affaire de Foumban: Hervé Emmanuel Nkom démolit Tomaïno Ndam

Sur radio Balafon ce vendredi, Hervé le militant du RDPC a commenté les récentes manifestations vécues à Foumban dans la région de l’Ouest.
La vive tension du 21 octobre 2020 entre Tomaïno Ndam, la maire de Foumban, et le préfet du Noun, continue de faire parler. De passage sur radio Balafon ce vendredi, Hervé Emmanuel Nkom a commenté cette altercation vécue dans la région de l’Ouest.

« S’il c’est vrai qu’on a giflé le préfet, il faut destituer madame Ndam Njoya », affirme-t-il. Le conflit entre la maire et le préfet du Noum a commencé lorsque Tomaïno Ndam a organisé la formation des agents communaux de la mairie qui doivent percevoir les taxes.

Mis au courant, le préfet du département du Noun, Donatien Boyomo, est descendu enlever ces formateurs venus de Yaoundé pour les amener dans son bureau. Il aurait par ailleurs ordonné l’arrestation du responsable de la formation des policiers municipaux de la commune de Foumban.

« Ce qui se passe à Foumban est totalement inacceptable »

En réaction, madame le maire s’est rendu à la préfecture. Les échanges avec le préfet étaient violents, selon plusieurs sources. A cet égard : « porter atteinte physiquement au préfet c’est inacceptable je pèse mes mots. Ce qui se passe à Foumban est totalement inacceptable », fustige condamne le banquier.
Selon Hervé Emmanuel Nkom, « certains personnes veulent prendre la République pour le désordre, il faut que ça cesse. L’autorité de l’État va agir ».

Après la chaude empoignade, une réunion de crise s’est tenue à la préfecture en présence de Mme le maire de la commune de Foumban. Selon plusieurs sources crédibles, le préfet s’est engagé à signer la décision portant recrutement des jeunes dans la police d’hygiène et non municipale.

Cette autorité administrative exige, en retour, le retrait du sous-officier comme formateur. Une décision qui ne rencontre guère l’assentiment de l’élue locale. Rappelons que la mise en place d’une police municipale dans cette ville oppose, depuis le mois d’août 2020, le préfet à la maire, P. Ndam Njoya, l’initiatrice de la police municipale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter