Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 14Article 527212

General News of Tuesday, 14 July 2020

Source: cameroon-info.net

Affaire Yvana Somba : la sortie musclée de Vision 4


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Cités parmi les suspects de l’assassinat du jeune Bryan Boris Fombor à Yaoundé, Yvanna Essomba et Jean Pierre Amougou Belinga, respectivement PDG du Groupe de presse l’Anecdote et ex-animatrice de la chaîne de télévision Vision 4 ont été disculpés par la justice, selon une note d’information lue sur l’antenne de Vision 4.


C’est précisément au 20h du 10 juillet 2020 que la présentatrice déclare à l’entame du journal que «Le juge d’instruction vient d’ordonner la libération d’Yvanna Essomba, l’ancienne animatrice de la télévision Vision 4, dans l’affaire concernant l’assassinat de Fombor Bryan. Après plus d’un mois et demi, de garde à vue à la DRPJ de Yaoundé, puis au GSO, Yvanna Essomba a été présentée au procureur général de Yaoundé ce jour même. Après l’étude minutieuse et objective du dossier, elle a été purement et simplement blanchie dans le cadre de cette affaire. Une affaire qui aura d’ailleurs amené le journaliste Bruno Bidjang, en garde à vue également pendant 11 jours au GMI de Yaoundé, sans aucun motif valable.


Mais, surtout le nom du Président directeur général du Groupe l’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, cité dans cette affaire, en sort également blanchi après une grosse machination et manipulation de certains ennemis de la République, qui voulaient salir l’image crédible du PDG du Groupe l’Anecdote. La décision de la justice camerounaise de libérer Yvanna Essomba, prouve que Jean Pierre Amougou Belinga était accusé injustement. Rappelons que les véritables assassins ont été placés en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui, après avoir reconnu les faits. Ces derniers avaient été arrêtés par les fins limiers de la brigade de recherche de la police judiciaire de la Région du Centre. C’est une affaire à suivre», conclut-elle.

Effectivement, cette affaire pourrait connaitre un rebondissement car, selon le journal «Confidentiel» en kiosque ce lundi 13 juillet 2020, Yvanna Essomba n’a pas été innocentée. «Contrairement aux informations qui ont fait le tour des réseaux sociaux, Yvanna Essomba, la sulfureuse ex-copine du jeune homme froidement assassiné, Bryan Boris Formbor, et controversée témoin oculaire de cette agression tragique, a certes été libérée, mais pas lavée de tous soupçons. La jeune dame devrait comparaitre libre pour Complicité d’assassinat», écrit le journal Confidentiel. Le procès et le verdict de la justice sont très attendus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter