Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 20Article 528838

General News of Monday, 20 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Affaire Yvana Essomba : comment Amougou Bélinga a humilié le procureur de la Rep.

Voici comment Amougou Bélinga a humilié le procureur de la Rep.


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Contrairement aux premières informations selon lesquelles Yvana Essomba serait sortie blanchie de l’affaire d’assassinat de son petit copain, des nouveaux élements rapportés par des sources bien introduite au parquet du tribunal de grande instance de Yaoundé établissent des pressions monumentales exercées par Amoubou Belinga pour obtenir la libération de sa protégée.


Selon le confrère Boris Betolt, le procureur de la République en charge de l’affaire a été menacé à plusieurs reprise avant de céder finalement aux caprices d’Amougou Belinga. Notre source indique également que le patron du groupe l’Anecdote se fait désormais passer pour le ministre de la justice au Cameroun.

« L’affaire de l’assassinat du jeune Fombor dont l’enquête est toujours en cours n’a pas finit de révéler ses dessous. C’est la consternation dans la magistrature.


La femme fatale, Ivana Essomba a été libéré quelques jours après son DiCaprio, Bruno BIDJANG. Mais, pendant sa détention les enquêteurs de la police judiciaire et les magistrats ont subi des menaces pour qu’elle soit libérée.
Ainsi, voyant que l’enquête prenait une tournure inquiétante, Amougou Belinga qui a entretenu une relation intime avec Ivana Essomba, la fille de l’ancien président du tonnerre, Essomba Eyenga va appeller personnellement le procureur du tribunal de grande Instance de Yaoundé, NDI NDI, qui pilote l’enquête pour lui demander de libérer Ivana.


Le procureur s’oppose une première fois. Amougou Belinga avait fait un don à l’Etat en installant un portic de sécurité au TGI. Il va d’abord demander à ses agents d’aller démonter ça. Puis il va personnellement appeler le procureur et lui dit: “ C’est moi le ministre de la Justice. Au prochain Conseil supérieur de la magistrature, je vais vous envoyer à Kaele”.
Drôle de coïncidence quelques jours après, Ivana Essomba était libérée. », rapporte Boris Bertolt.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter