Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 518953

General News of Tuesday, 9 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Affaire Wazizi : Equinoxe Tv crucifie le Mindef avec de nouvelles révélations


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Equinoxe Tv dans son journal de 20h de ce lundi 08 juin 2020 a fait de nouvelles révélations sur l’affaire Wazizi . Les journalistes d’Equinoxe se sont rendus dans le village du journaliste Samuel Wazizi pour réaliser un reportage qui remet en cause les affirmations du gouvernement. Selon les autorités camerounaises, la famille du journaliste a été mise au courant du décès de ce dernier. Faux, retorque la famille du défunt. Encore sous le choc de la révélation macabre faite par nos confrères d’Equinoxe Tv, le frère de Wazizi affirme que l’armée camerounaise n’a jamais contacté la famille encore moins pour la tenir au courant du décès du journaliste.


Le jeune journaliste Wazizi a été arrêté au poste de police de Buea alors qu’il y était convoqué en 2019. Il sera torturé et abattu par les éléments de l’armée camerounaise qui l’accusent d’être en intelligence avec les groupes armés séparatistes du Cameroun anglophone. Toutes ces affirmations ont été démenties par les proches de la victime.




Paul Biya désavoue (encore) l'armée et ordonne une enquête

Dans l’avalanche de versions contradictoires sur les causes du décès entre les mains de l’armée camerounaise du journaliste Samuel Wazizi, certains entrevoient déjà un scenario à la Ngarbuh, du nom d’un village dans la Région du Nord-Ouest où l’armée avait d’abord nié le massacre d’une vingtaine de civils avant d’être désavouée par les résultats d’une enquête ordonnée par Paul Biya.
Le Gouvernement camerounais a officiellement confirmé ce vendredi 05 juin 2020, la mort du joutnaliste Samuel Wazizi, telle qu’annoncée en exclusivité le mardi 02 juin 2020 par Equinoxe Télévision, une chaine camerounaise à capitaux privés.

Mais, l’on entend des sons discordants sur les circonstances du décès du jeune reporter arrêté le 03 aout 2019 dans la Région du Sud-Ouest parce que «soupçonné d’intelligence avec les terroristes et de complicité d’actes de terrorisme» et gardé au secret par les forces de défense et de sécurité.

Dans la version officielle, le Chef de division de la communication au ministère de la défense, le Capitaine de Frégate Cyrille Serge Atonfack Guemo, affirme que Samuel Wazizi est mort le 17 aout 2019 à l’hôpital militaire de Yaoundé des suites d’une Sepsis sévère. Les officiels affirment également que le défunt «se disant animateur dans une chaine de télévision locale, était en réalité un logisticien de divers groupes terroristes».

Des affirmations balayées d’un revers de la main par des journalistes et des ONG de défense des droits humains. Ces derniers ont déclaré depuis l’annonce de la triste nouvelle, que le journaliste Samuel Wazizi est mort des suites d’actes de torture, selon des sources crédibles. La famille du défunt n’est pas aussi passér par quatre chemins pour démentir l’information du porte-parole de l’armée selon laquelle le suspect était resté en contact étroit avec sa famille. Le frère cadet du journaliste d’expression anglaise a affirmé ce vendredi dans le 20 d’Equinoxe télévision que sa famille n’a jamais été informée de l’arrestation et du décès de Wazizi.

Dans ce jeu de ping-pong, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, dit avoir obtenu du président Paul Biya au cours d’une audience ce vendredi au palais de l’Unité à Yaoundé, la promesse d’ouvrir une enquête à la suite de la disparition de Samuel Wazizi. «Nous avons parlé droits de l’homme, puisque je lui ai fait part de ma vive émotion suite au décès du journaliste Samuel Wazizi, et le président m’a promis qu’il allait lancer les enquêtes pour faire toutes la lumière sur cette affaire» a révélé à la presse, le diplomate français à la fin de sa rencontre avec le président camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter