Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 18Article 556591

General News of Wednesday, 18 November 2020

Source: Cameroon Info

Affaire Stéphanie Djomo: l’ONG Mandela Center dénonce 'l’intrusion' de René Sadi

Cette organisation de la société civile juge inadmissible et irresponsable l’attitude du ministre de la Communication, qui tend à influencer la procédure judiciaire en cours contre la dame, accusée par le gouvernement, d’avoir monté une fausse histoire autour de la crise anglophone, dans laquelle elle se présente comme victime.

Au lendemain des accusations du gouvernement camerounais, portées par le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, contre dame Victoire Stéphanie Djomo, à qui il est reproché d’avoir inventé une fausse histoire autour de la crise anglophone pour susciter un émoi collectif au sein de l’opinion, l’ONG Mandela Center International (MCI) monte au créneau et tance l’attitude du porte-parole du gouvernement.

Cette organisation de la société civile dénonce l’intrusion de René Emmanuel Sadi, qu’elle juge «inadmissible et irresponsable», alors qu’une procédure judiciaire a été engagée contre Stéphanie Djomo au tribunal militaire de Douala.

«Le Ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, René Emmanuel Sadi, a violé le Code de procédure pénale et encourt pleine répression, prévue à l’article 169 du Code pénal et Mandela Center International se réserve le droit de mettre en mouvement l’action publique à tout moment», écrit le secrétaire exécutif de MCI, Jean Claude Fogno, dans une note d’information rendue publique ce mercredi 18 novembre 2020.

Alors que Stéphanie Djomo va rencontrer ce jour le juge d’instruction, l’ONG dénonce son «arrestation et sa détention arbitraire», et exige sa «libération immédiate».

En effet, celle qui se présente comme l’une des victimes du conflit armé dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, est détenue à la prison centrale de New-Bell depuis le 11 novembre 2020. Elle est accusée d’avoir fabriqué une fausse histoire et de passer pour une des victimes de la crise. C’était au cours de l’émission «Paroles de Femmes» diffusée le mardi 3 novembre 2020 sur la chaine privée Equinoxe TV.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter