Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 11Article 555202

General News of Wednesday, 11 November 2020

Source: 237actu.com

Affaire Stéphanie Djomo: Sismondi Bidjocka tacle violement Equinoxe Tv

Dans son éditorial de ce mercredi 11 novembre 2020, le journaliste et Promoteur de RIS Radio revient sur la dernière actualité de la Chaine de Télévision Equinoxe TV, au sujet des « faux témoignages des trois femmes » invitées sur le plateau de l’Emission « Parole aux Femmes » diffusées en direct le mardi 3 novembre 2020.


Voici l'intégralité de son édito

Madame Monsieur chers auditeurs Bjr

On le disait déjà depuis un moment, mais il fallait les prendre la main dans le sac. Le ministre de l'intérieur Atanga Nji Paul avait donc vu juste depuis longtemps, provocant l'ire du chef Taliban du médias toxique Equinox, (dont je répugne à prononcer le nom), qui s'était alors fendu d'une sortie sur son écran pestilentiel hurlant comme un décérébré sur ce que c'est que le professionnalisme sans en maitriser le sens.
On voudrait mettre en place un nid de serpent on ne si prendrait pas autrement.
Equinoxe désormais démasqué une fois pour toute a exposé sa nudité Toxique, l'art de la fausse nouvelle inventée de toutes pièces. La toxicité de ce médias n'était plus à démontré. son contenu avait un public cible précis, les Talibans. ceux là ne cherchent pas à savoir la véracité des faits, quand ça vient de leur chaine; tout est bon pour déverser les ordure sur la république. comme le MRC, ils ont fait de la crise au NOSO leur fond de commerce. En ramenant le sujet systématiquement à l'écran, ils recherchent l'motion du public, créer un environnement anxiogène permanemment tendu.
Venons-en à la dernière opération qui leur calle à la gorge depuis quelques jours. Dans une ce qu'ils appellent une émission, on a vu trois femmes, capables du reste de donner des cours d'actrices de cinéma à Hollywood. l'une la nommée STEPHANIE DJOMO, (ça ne pouvait être que ça) racontait toute la misère vécue par elle et ses enfants, deux enfants soi-disant morts au NOSO, traqués par ''CEUX QUI TIRENT DANS TOUS LES SENS", indexant insidieusement nos vaillants boys du BIR, ceux là même qui protègent les enfants, reconstruisent les écoles et les ponts, et qui jusqu'ici ont participé à maitriser la situation à une échèle encourageante.
Equinoxe accueille donc ses invités assez spéciales; pendant que l'une raconte ses malheur, l'autre talibane assise juste à sa droite se mais à pleurer des larmes de serpent bien répété et bien joué, au point de susciter les pleurs dans les chaumières de Douala.
3 invitées sont présentées comme des victimes directes de la crise au NOSO. L'air grave, la mine affligée, habillées en noir, ces femmes inondent le plateau de larmes. On se serait cru dans un cimetière.
"nous sommes fatiguées, nous n'en pouvons plus de cette guerre. nos enfants n'ont pas demandé cela". Voilà un échantillon de phrases reprises en cœur par ces pleureuses du dimanche. La présentatrice ne sera pas en reste. Elle jouera la carte de l'émotion à fond. Malheureusement la simulation sera éventrée lundi dernier. Une voisine ayant reconnu cette invitée qu'elle connaissait très bien comme n'ayant jamais été à Kumba. Dépitée, elle s'adressera à la gendarmerie qui mettra la main sur la pleureuse qui avouera aux pandores qu'elle a été poussée à jouer les simulatrices. Elle reconnaîtra qu'elle vit à Bonassama à l'entrée de l'école maternelle menant au Lycée Bilingue. Mère de nombreux enfants et de petits enfants, elle aurait été contactée par une connaissance exerçant dans une ONG. Une somme de CHF 50'000.- lui a été remise pour la besogne. Elle dit regretter s'être livrée à ce jeu.
Voilà de nouveau la chaine Equinoxe empêtrée dans un nouveau scandale. Les enquêtes sont en cours afin de remonter aux têtes de file de cette machination. En attendant, la pleureuse en chef médite son sort à la gendarmerie. Mais seulement voilà, le temps est le seul maitre des évènements! quelques jours plus tard, elle est reconnue par une de ses voisines qui la dénonce aux autorités; interpellée, elle passe aux aveux en soulignant que sa prestation était rétribuée à hauteur de 50 mille Francs suisse par une ONG. la vidéo de ses aveux depuis deux jours donnent des démangeaisons et des envies noires, refrénées heureusement par toute cette opinion contaminée et victime de cette énième manipulation fabriquée dans les laboratoires FAKES NEWS des agitateurs Talibans.
Et jusque là, la chaine n'en démord pas et persiste dans la manipulation, contrainte de jouer la carte jusqu'auboutisme, elle diffuse hier ce qu'elle désigne comme la preuve , en donnant la parole à des inconnus que la gendarmerie recherche pour audition, mais qui ont tout de suite disparu depuis hier après diffusion.

en attendant la réaction des autorités, le public attend des réponses à d'autres questions; quel est cette ONG ? à qui appartient cette ONG, quelles sont leurs relations avec la boîtes à rouille Equinoxe ? depuis combien de temps font-ils ça ? Qui sont les autres acteurs de l'ombre ? je me permet de rappeler que l'individu qui gère ce médias est président de la commission de délivrance de la carte de presse. quelqu'un faisait remarquer il y a quelques mois sur le plateau d'un débat le que presque tous les journalistes originaires de la région de l'Ouest ont reçu leur carte dans les premières semaines de cette nomination.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter