Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 25Article 568918

xxxxxxxxxxx of Monday, 25 January 2021

Source: actucameroun.com

Affaire Soukoudjo: Martial Owona Nguini annonce la chute du Roi des Bamendjou

C’est du moins l’analyse de cet enseignant de science politique et vice-recteur à l’université de Yaoundé I. Pour lui, une chefferie traditionnelle ne peut pas faire un bras de fer avec l’Etat central.

Depuis quelques jours, c’est le débat qui anime la toile au 237 (Cameroun). Il s’agit de la mise en garde du préfet des Hauts –Plateaux au roi des Bamendjou sa majesté Sokoudjou. Après cette sortie du préfet, les notables de ce groupement sont montés au créneau pour se dire prêt à défendre leur chef. Sur la toile camerounaise monte aussi depuis un certain temps un mouvement de soutien à ce roi.

Ceux qui organisent ce mouvement veulent d’ailleurs se rendre en masse le 30 janvier 2021 à l’Ouest Cameroun pour manifester leurs soutiens à ce chef. De l’avis du Pr Owona Nguini, il s’agit d’une très mauvaise idée. « Ceux qui prennent leurs chefferies traditionnelles comme des tremplins pour défier la puissance étatique doivent se raviser ! Si c’est nécessaire, leurs chefs seront destitués et s’ils insistent, ces chefferies peuvent être dissoutes », a-t-il indiqué dans une sortie.

Messanga Nyamding

« Il ne faut pas s’y tromper les collectivités coutumières ne peuvent de manière réaliste engager un bras de fer avec la puissance étatique que certains cessent de rêver. S’il leur prenait l’envie de suivre la voie de la sédition, ces » chefferies traditionnelles » affronteraient toutes les rigueurs de la puissance souveraine », a-t-il poursuivi.

Une analyse que ne partage pas le Pr Messanga Nyamding, « Sa majesté Soukoudjou n’est pas n’importe qui. Nous ne partageons pas les idées politiques. Mais cela ne devrait pas l’enlever son pouvoir de gardien des traditions. Il est héritier d’une chefferie qui date de plus d’un siècle or l’état n’arrive qu’en 1960. Faisons attention », a indiqué ce membre du Rdpc ce dimanche.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter