Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 13Article 464896

General News of Thursday, 13 June 2019

Source: Cameroon Info

Affaire SCB: 'la mafia marocaine broie des camerounais'

C’est l’interrogation qui surgit à la suite de la lecture d’un article du quotidien Le Messager, paru ce 13 juin 2019. Dans cet article, le journal titre que, «La mafia marocaine broie des camerounais».

D’après la chronologie, cette affaire de la SCB a éclaté en février 2019, et sur le coup, 27 camerounais dont des cadres de la banque et certains clients ont été écroués à la prison centrale de New-Bell. Après ces premières arrestations, le DG de la SCB «a porté plainte contre deux informaticiens et un personnel des ressources humaines. Les informaticiens sont accusés d’avoir laissé leurs empreintes sur le serveur et le second pour le retrait et utilisation illicite de l’argent de la banque... 6 autres employés de la banque pour un total de 9 personnes, sont placées sous mandat de dépôt et en attente de jugement», relève le journal Le Messager de ce jour.

D’après certains cadres de la banque que notre confrère a rencontré, la preuve irréfutable sur laquelle s’appuie le DG à savoir: «l’empreinte de connexion sur le serveur, est sans rapport avec les récriminations portées à l’encontre de nos collègues qui portent sur ‘’modification massive des soldes sur le serveur’’».

Pour ces cadres rencontrés, il est impossible que ces modifications puissent se faire car, «l’infrastructure informatique est hébergée au Maroc et sous la gestion exclusive des marocains».

Le journal ne s’arrête pas là, il dit aussi que, même si «les informaticiens présumés coupables ont beau être des génies, il reste constant que pour modifier des soldes, il faut avoir le mot de passe de la personne habilitée à exécuter le programme et à modifier les données dans le serveur, or, le personnel qui s’occupe de ces aspects est marocains».

Le journal note enfin que, la stratégie du bouc-émissaire semble mise en branle; selon toute évidence, le rouleau compresseur broie les camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter