Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 12Article 613345

Actualités of Thursday, 12 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Affaire Rebecca Enonchong : ‘elle sera libérée’

Me Alice Nkom promet qu’elle sera libérée Me Alice Nkom promet qu’elle sera libérée

Rebecca Enonchong a passé sa deuxième nuit à la gendarmerie

• Me Alice Nkom promet qu’elle sera libérée

• Elle craint cependant pour sa santé



L’avocate camerounaise Me Alice Nkom se prononce sur l’affaire Rebecca Enonchong qui enflamme la toile depuis 24 heures. Elle s’est rendue ce 12 août 2021 au tribunal de première instance de Bonanjo où Rebecca Enonchong attend désespérément l’arrivée du juge qui doit l’auditionner. Pour Alice Nkom, il n’y a aucun doute, la patronne de AppsTech sera libérée. C’est plutôt l’état de santé de la femme d’affaires qui la préoccupe.

« Ma question n’est pas de savoir si elle sera libérée ou non. Car elle sera libérée. Cependant, par ces temps de covid-19, si une fois libérée elle a même ne serait-ce qu’un peu mal à la tête, ce système autoritaire en portera toute la responsabilité », a-t-elle déclare.

Alice Nkom dénonce les multiples arrestations arbitraires de personnalités qui succombent mystérieusement peu de temps après leur libération. « Ce cycle macabre des personnalités aux antipodes du régime que l’on jette en prison pour un oui ou un non et qui n’en sortent que pour mourir en quelques mois de maladie doit interpeller les défenseurs des droits de l’homme ! », a-t-elle indiqué faisant probablement allusion à Christian Penda Ekoka et Paul Eric Kingué qui ont perdu la vie quelques mois après leur sortie de prison.

Pour rappel, Rebecca Enonchong a passé hier, sa deuxième à la légion de la gendarmerie de Douala. Elle est accusée d’outrage à magistrat. Selon ses proches, elle aurait demandé au cours d’une réunion, au procureur général de confier les affaires dans lesquelles elle est impliquée à un seul juge.
Les défenseurs des droits de l’homme et des libertés dénoncent une arrestation arbitraire. En effet aucune plainte n’a été formellement déposée contre Rebecca Enonchong. Elle s’étonne également de n’avoir pas reçu de convocation écrite. La présidente du CPP Kah Walla qui suit cette affaire de près craint que les juges qui connaîtront l’affaire soient influencés. En effet l’accusateur de dame Rebecca Enonchong est le procureur général du Littoral. De ce fait, il est le supérieur hiérarchique de tous les juges du parquet du Littoral.

Rejoignez notre newsletter!