Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 24Article 557942

General News of Tuesday, 24 November 2020

Source: Actu Cameroun

Affaire Paul Chouta: 'madame Beyala n’a jamais retiré sa brinquebalante plainte '

Selon l’avocat au barreau du Cameroun, l’histoire de la plainte retirée contre le lanceur d’alertes est une machination de certains défenseurs du régime du renouveau.
« Des manipulateurs à la solde madame Beyala et du régime, font circuler le grossier mensonge selon lequel cette dernière a retiré sa plainte. C’est faux. Madame Beyala n’a jamais retiré sa brinquebalante plainte. Elle a constitué Avocat et celui-ci participe aux audiences, sollicite des renvois régulièrement sans respect des règles déontologiques en matière de demande de renvoi quand des confrères sont constitués dans un dossier », explique Christian Ntimbane Bomo.

L’acteur de la société civile critique souligne dans la même lancée que son client n’est pas coupable. « Par ailleurs, Monsieur Paul Chouta n’est coupable de rien. Il n’est l’auteur d’aucune injure ou de diffamation contre Madame Beyala, qui jusqu’à présent n’a produit aucune preuve devant ce tribunal. L’affaire a été renvoyée pour la 19 ème fois, et pour une procédure de flagrant délit, je précise bien flagrant délit », précise-t-il.

Crtv

« Paul Chouta est un prisonnier politique qui paie pour avoir exposé le régime de Yaoundé dans les réseaux sociaux. C’est un secret de polichinelle que madame Beyala est proche des cercles du pouvoir de Yaoundé. Sa plainte pouvant profiter aux intérêts occultes », conclut Me Christian Ntimbane Bomo.

La sortie de cet avocat contraste avec les déclarations de Calixte Beyala. En effet , en octobre 2020 dans une émission à la Crtv, l’écrivaine annonçait le retrait de sa plainte. « J’ai porté plainte, mais j’ai retiré ma plainte. On a signé un accord avec son avocat, Me Simh, qu’il enlevait les images. Nous étions encore à la PJ (Police judiciaire), et apparemment, on m’a dit que ça ne servait à rien, puisque c’est un problème qui va au niveau du substitut du procureur, qui décide de poursuivre ou pas un individu », avait-elle indiqué.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter