Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 16Article 535027

General News of Sunday, 16 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Affaire Ngannou : la preuve que le BIR est 'une milice de Paul Biya'

Jean-Pierre Dupont, le Camerounais qui a porté plainte à la CPI contre le régime Biya, analyse l'affaire Ngannou. Le Bataillon d'Intervention Rapide auquel a rendu visite l'athlète Francis Ngannou ne fait pas partie intégrante de l'armée républicaine selon ce dernier. Le BIR serait « inspiré directement du modèle de la défunte DSP ( Division Spéciale Présidentielle ) de sinistre mémoire , de Mobutu ».

Mise au point .
Il faut établir un distinguo , entre le BIR ( Brigade d'Intervention Rapide ) , garde prétorienne du tyran , inspirée et décalée directement sur le modèle de la défunte DSP ( Division Spéciale Présidentielle ) de sinistre mémoire , de Mobutu , et l'armée nationale et régulière camerounaise .
Les éléments du BIR , dont les effectifs sont estimés 6500 soldats surentraînés , suréquipés et grassement rémunérés , sont capables de mettre , sur le plan purement militaire , de m en déroute l'armée nationale et régulière , pourtant forte de 40000 hommes , e moins de 6h chrono de combat .
Autant dire , que les forces armées nationales camerounaises, font figure de parent pauvre .

En leur sein il faut aussi comptabiliser les gendarmes , qui quoi que dotés des facultés et attributs d'officiers judiciaires, sont des militaires à part entière .
Les éléments du BIR , prennent leurs ordres directement de la présidence de la République , et les heureux élus de cette unité d'élite , s'expriment tous en hebreu , et pour cause . Car , pour intégrer le groupe , ils ont tous dû séjourner en Israël sur une période de 22 mois au moins .


Nous respectons et saluons , l'énorme travail qu'abat l'armée régulière camerounaise , en défendant l'intégrité territoriale de notre pays , tout en assurant la sécurité de nos compatriotes les plus vulnérables . Nous apprécions leur dévotion et sens du sacrifice pour la patrie , malgré le manque des moyens , et espérons vivement que l'avènement d'un véritable État de droit , permettra la reconnaissance de tout le travail abattu par eux au nom de la patrie et du peuple .


C'est pour cela , que dans notre plainte depuis aiguillonnée vers le Conseil de Sécurité de l'ONU , nous avons bien pris le soin de faire un distinguo , entre les donneurs d'ordres , d'une part , et les exécutants de l'autre . Conscients que tous les hommes en tenue ne sont pas logés à la même enseigne , sur le volet militaire , notre plainte s'est cristallisée sur les généraux complices du système , et bouffeurs des primes des soldats de rang.
L'armée nationale camerounaise régulière, n'est pas la propriété privée de Paul Biya , qui peut s'en servir pour son bon plaisir et vouloir .


C'est une institution republicaine , au même titre que toutes les autres , et est au service de la nation toute entière , malgré l'instrumentalisation clanique , partisane et sectaire, que veulent en faire certains , en lui assignant des rôles qui sortent du cadre strict de sa mission , et vocation d'origine , c'est-à-dire la défense de la souveraineté nationale , et de l'intégrité de notre territoire telle que définie et reconnue par le droit international .
Nous tenons donc ici , à leur rendre hommage , à ces compatriotes qui ont choisi le métier des armes , en ayant consenti l'ultime sacrifice de leurs vies , afin que nous vivions les nôtres en hommes libres .


Nous savons , que la quasi-majorité de ces braves militaires patriotes , désapprouvent les dérives et abus de ce système , mais en hommes d'honneur sont astreints à un devoir de réserve . Qu'ils sachent , que nous ne leur jetons pas la pierre à tous , ni ne jetons le bébé avec l'eau du bain . Car , nous parvenons à distinguer les bons soldats des mauvais soldats . Les soldats patriotiques des renégats , qui se conduisent comme en pays conquis , et infligent des traitements inhumains et dégradants à leurs propres compatriotes .

Ne croyez donc pas à ces ragots , et légendes consistant à faire répandre que vos compatriotes de la diaspora sont systématiquement contre vous , et n'ont d'autres préoccupations que celles de vous dénigrer , sans nuance ni discernement . Nous aimons notre pays , nous aimons les forces armées de notre pays , mais nous détestons les criminels qui se cachent sous l'uniforme , pour commettre la forfaiture contre leur patrie et leurs compatriotes , dont ils ont mission de défendre et de protéger .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter