Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 23Article 582295

General News of Tuesday, 23 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Affaire Messanga: Atangana Manda choisit le camps Fame Ndongo et Ngoh Ngoh

Encore une autre personnalité qui s'invite dans le débat de l'affectation dite 'punitive' du Prof Nyamding Messanga. Pour Charles Atangana Manda qui vient de se prononcer l'affectation de Nyamding Messanga par le Prof Fame 'le déploiement sur l'ensemble du territoire national des agents publics de tous ordres, est un principe administratif quasiment sacré'. Il est dès lors claire que la bataille rangée autour des acteurs du pouvoir est en tout cas lancée. Les blessés se compteront par dizaines.

Pour le Directeur national de l'observatoire des médias et de l'opinion publique, Atangana Manda, les polémiques autour de cette affectation viennent tout simplement des 'Censeurs autoproclamés et autres pourfendeurs du renouveau national qui veulent Désormais Faire Une véritable prise de guerre !'.
Selon Atangana Manda, 'l'amalgame s'est étalé dans toute son abjection et l'empressement de brocarder le pouvoir de Yaoundé en a rajouté à la confusion…'

Pour soutenir ses positions, M. Atangana Manda invite les uns et les autres au discernement: 'Comprenons-nous bien, les régions de l'Adamaoua, du nord et de l'extrême-nord, à l'instar des sept autres régions du pays, sont consubstantielles au renouveau national ! elles sont et demeurent au cœur du pays, sont consubstantielles au renouveau national ! elles sont et demeurent au cœur du renouveau et de son très illustre promoteur! nul n'utilisera ces zones géographiques comme objet de manipulations politiciennes ou d'instrumentalisation de l'opinion. Disons très simplement les choses, l'Etat recrute son personnel, toutes disciplines confondues (sans prendre des témoins dans l'opinion), les usages, la pratique et les mécanismes du service public l'attestent, le déploiement sur l'ensemble du territoire national des agents publics de tous ordres, est un principe administratif quasiment sacré. Le chef qui nomme ou qui affecte, c'est aussi lui qui relève des fonctions, renomme ou réaffecte, Etc. Le reste du débat, dès lors, a un réel parfum d'intox, de mauvaise foi à la diable, voire d'attaques politiciennes. on se comprend.', a exprimé le Directeur national de l'observatoire des médias et de l'opinion publique

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter