Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 13Article 607945

Actualités of Tuesday, 13 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Affaire Malicka : la date de comparution de Martin Camus enfin connue

Martin Camus Mimb, journaliste Martin Camus Mimb, journaliste

Martin Camus Mimb et son co-accusé comparaitront dans les prochains jours

• Les deux parties seront mises en confrontation lors de cette audience

• Camus Mimb fuit la justice



Principal accusé dans l’affaire Malicka, Martin Camus Mimb connait désormais la date de sa comparution devant la justice. Selon les dernières informations, le promoteur de la Radio Sport Info ainsi que son co-accusé Wilfried Eteki sont attendus le 22 juillet prochain devant le tribunal de première instance de Douala Bonanjo.

Cette première audience a été fixée suite à une citation directe introduite par Malicka Bayemi. Elle accuse Martin Camus d’avoir abusé d’elle et de diffuser ensuite sa nudité sur les réseaux sociaux.

Au cours de cette première audience, les deux parties seront mise en confrontation.

Martin Camus Mimb fuit la police

Martin Camus Mimb n’a pas répondu à la convocation de la police judiciaire hier 12 juillet 2021. Le propriétaire de RSI évoque l’état de santé d’un de ses avocats pour justifier son absence. Selon nos sources, Martin Camus Mimb a expliqué aux enquêteurs de la police judiciaire que Me Oum était malade.

« Principal acteur du non tenu de la confrontation, Martin Camus Mimb qui malgré son collectif d’avocat composé de 4 avocats a prétexté que Me Oum étant malade, il ne pouvait pas s’y rendre. Or, Martin Camus Mimb s’est déjà rendu à la police judiciaire de Douala pour faire face aux enquêteurs sans Me Oum. Le jour de son audition la semaine dernière, il était accompagné d’une autre avocate Me Ngo Cecile Mireille. Me Oum n’était pas là », indique notre source qui précise que cette absence de Camus Mimb n’empêche pas les enquêteurs de continuer leur travail.
La confrontation entre le journaliste et la jeune Malicka, la présumée victime, pourrait avoir lieu avant la fin de la semaine.

La fin d’une époque

Début juin 2021, les Camerounais ont été choqués de voir sur les réseaux, une vidéo à caractère pornographique tournée dans le bureau de Camus Mimb. Le journaliste sort un communiqué dans lequel il dit être victime d’un complot orchestré par des individus qui veulent porter atteinte à son honorabilité. Il explique aux internautes qu’un couple qu’il ne connaissait pas a profité de son absence pour faire l’amour dans son bureau.

Les arguments du journaliste n’ont pas convaincu les Camerounais. D’autres victimes de Mimb saisissent l’occasion et racontent les abus et tentatives d’abus sexuels dont elles ont été victimes. Les jours passent, les preuves contre Mimb s’entassent. Le 20 juin 2021, Wilfrid Eteki, chef traditionnel et ami de Mimb sort du silence et avoue être l’homme dans la vidéo. Les Camerounais sont choqués. Martin Camus Mimb a menti. Il connaissait bien l’homme dans la vidéo. D’autres sources révèlent qu’ils font tous partie d’un groupe de pervers où ils s’échangent les nudités de leurs conquêtes.

Les personnalités publiques qui ont soutenu le journaliste au début de l’affaire, lui retire leur soutien un à un. Tous demandent à Camus Mimb de présenter des excuses publiques à la véritable victime, une certaine Malicka. La maison d’édition qui a édité le livre du journaliste sort un communiqué le 21 juin 2021 annonçant la cessation de la promotion et la commercialisation de l’œuvre. Des avocats et défenseurs des droits de l’homme se sont constitués en collectif et annoncent des poursuites judiciaires contre le journaliste.

Rejoignez notre newsletter!