Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 18Article 608827

Actualités of Sunday, 18 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Affaire Malicka : Martin Camus Mimb clame son innocence

Martin Camus Mimb, journaliste Martin Camus Mimb, journaliste

Martin Camus Mimb est à la prison de New Bell depuis le 15 juillet

• Le journaliste veut laver son honneur

• Il est accusé poursuivi pour 4 chefs d'acccusations



Principal accusé dans l’affaire Malicka est placé en détention à la prison de New Bell depuis le 15 juillet dernier, en attente de sa comparution le 22 juillet prochain.

Dans un communiqué rendu public ce samedi 17 juillet, les avocats du journaliste clament l’innocence de leur client. « Nous attendons sereinement l’une et l’autre audience, convaincus que les éléments du dossier permettront d’établir de manière publique et contradictoire, l’innocence de Martin Camus Mimb et laver son honneur terni », écrivent-il dans leur communiqué.

Le 25 juin dernier à la victime, le promoteur de la Radio Sport Info avait à chaudes larmes présenter des excuses publiques à sa victime lors d’un point de presse. « Permettez-moi de m’adresser à la victime que j’imagine durement éprouvée, Malika, toi dont la dignité et l’honneur ont été bafoués, je te demande pardon. En tant qu’homme, grand frère et père, je regrette tout ce qui s’est produit. Je prie le Seigneur de te fortifier et de te permettre de traverser cette étape tout en gardant foi et confiance en la vie », déclarait-il.

Accusés de publication obscène

Promoteur de la Radio Sport Info, Martin Camus et Wilfried Eteki son co-accusé sont poursuivis par la justice pour « Publication obscène, fausses nouvelles, proxénétismes et diffamations », a annoncé au cours d’un point de presse ce 13 juillet, le collectif d’avocats pour la défense de Malicka. Ils attendent que celui qui se disait invincible aux premières heures de l'affaire réponde de ses actes.

Lors cette première comparution de Martin Camus le 22 juillet prochain, les deux parties seront mises en confrontation. Cette première audience a été fixée suite à une citation directe introduite par Malicka Bayemi, la victime et ses avocats.

Rejoignez notre newsletter!