Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 19Article 549865

General News of Monday, 19 October 2020

Source: 237actu.com

Affaire CRTV: l’honorable Fostine Fotso déverse sa colère sur Nourane Foster

Présentée comme une patriote républicaine, l’honorable Dr Me Fostine Fotso s’indigne par rapport aux propos de sa jeune sœur, l’Honorable Nourane Foster, qui tente dans l’une de ses sorties « d’enterrer notre fierté nationale : la Crtv ».

Lisons plûtot:

Depuis quelques jours, un post attribué à Mme le député Pcrn à l'Assemblée nationale pour ne pas la nommer, Honorable Nourane Foster, fait le tour de la toile et autres supports médiatiques telle la presse écrite. Ce post que je trouve maladroit, inopportun est un acte regrettable pour le statut de son auteur. Honorable Foster tient un discours désobligeant envers la chaine de télévision publique camerounaise, la Crtv et par ricochet à son brillant et travailleur directeur général, en parlant de son caractère obsolète, désuet, anachronique, de la stratégie de communication relative à la taxe sur le téléphone dès le 15/10/2020.

Députée de la législature 2013 et avocate pénaliste, je voudrais rappeler à ma jeune sœur que sa mission de parlementaire telle que dispose la loi fondamentale du Cameroun est de légiférer (faire les lois), contrôler l'action du gouvernement par le biais des questions orales en session ou au sein des commissions d'enquêtes parlementaires. Interférer donc dans un métier organisé comme le journalisme où on ne sait pas grand-chose n'est que regrettable et inacceptable. A un moment, nous devons nous arrêter et cesser de faire des critiques à caractère politicienne dans un média qui n'appartient pas au Rdpc, mais bien à l'Etat du Cameroun, à la Nation entière. Où est le mal de faire une sensibilisation de la population sur cette nouvelle taxe de téléphone instituée par la loi des finances ? Par ailleurs, la Crtv n'est pas la seule chaîne qui fait cette sensibilisation. D'autres chaînes de télévision privées à travers leurs programmes de débat politique et autres programmes spéciaux le font selon les mêmes canons que la Crtv. Qu'est-ce que le député entend par obsolétisme dans la stratégie de communication de la Crtv ? Est-elle directrice des programmes de la Crtv ? Qu'en sait-elle de la production d'un programme ? Le message véhiculé par ces médias ne passe-t-il pas au sein de la population camerounaise ?

Tutelle

Mme le député sait qu'elle a la possibilité de faire sa remarque, si tel est tant le cas, au sein de l'auguste institution qu'est l'Assemblée nationale, ceci en attendant tout simplement de recourir à la voie des questions orales, poser la question à la tutelle de la Crtv, le ministre de la Communication. La session de décembre c'est bientôt. Voilà comment on agit dans une République eu égard à son statut. La loi lui accorde cet espace d'expression républicaine, privilège idoine. Où est passé le patriotisme ? Je dirais en somme que Mme le député a raté l'occasion de se taire, motif pris de ce qu'elle parle d'un métier dont elle est ignorante des règles, de l'organisation et du fonctionnement. A défaut, elle aurait pu porter sa remarque s'il en fallait nécessairement une, à l'Assemblée nationale, en interpellant la tutelle de la Crtv sur sa perception de l'innovation. Avec cette métaphore déplacée, Honorable Nourane méprise au passage nos ancêtres. C'est pourtant un moment à utiliser avec intelligence à l'Assemblée nationale, et elle n'a pas su en tirer profit. Dommage pour elle ! Il était tout à fait possible d'appeler à la modernisation de notre télévision nationale sans chercher à faire le buzz, sans être insultante, mais plutôt avec un esprit républicain, surtout quand on sait que par le passé Mme Nourane F. affichait un large sourire lorsqu'elle était invitée sur cette même chaîne de télé qu'elle dénigre aujourd'hui. Ce qu'il faut savoir et ce qu'il faut noter, c'est que la Crtv est en cours de modernisation, et cela commence également par une meilleure présence digitale sur les réseaux sociaux. C'est d'ailleurs par ce biais qu'une réponse pleine de classe a fait sensation auprès des internautes, avec près de 3000 commentaires (Cf. des photos/capture d'écran versées dans les réseaux sociaux).

PIGISTES

« Trop parler, c'est maladie », comme on le dit vulgairement. Le silence peut en effet être assourdissant et vaut parfois son pesant d'or. La sagesse commande qu'on s'exprime pour dire quelque chose d'intéressant, de constructif, bref pour proposer de l'inédit, surtout quand on s'adresse à un large public ; sinon, il vaut mieux se faire discret en se taisant tout simplement. Quand une élue de la Nation se lève pour critiquer vertement et surtout vaguement une grosse entreprise comme la Crtv, sans dire exactement ce qui ne va pas, ou sans proposer du concret, cela s'appelle de la critique gratuite et facile. Dommage, car que peut-on retirer de ses critiques pour avancer ? Absolument rien. Que dire des équipements de la chaîne nationale qu'elle n'évoque même pas ? Aucune chaîne camerounaise n'a le cinquième des équipements de la Crtv, ça c'est clair et aussi visible qu'un nez sur un visage. Quid du personnel ? Il n'y a pas photo : le meilleur, le mieux formé, en qualité et en quantité. Sait-elle seulement le nombre de journalistes bien formés dans de grandes écoles qu'emploie la Crtv (contrairement à la plupart des chaînes privées qui, sans démériter il faut le dire, font généralement recours aux pigistes formés sur le tas) ? Elle devrait retourner sept fois sa langue avant de parler.

PRINCIPE DE MUTABILITÉ

Des programmes inadaptés ? De quoi parle l'honorable? Un peu plus de sérieux voyons ! Elle souhaiterait vraisemblablement des émissions pour chiens écrasés, le foisonnement des faits divers sans doute, ou les éternelles séries ennuyeuses latino-américaines sans consistance. Si elle regardait attentivement la chaîne nationale, elle apprécierait à coup sûr le déploiement de notre télévision nationale ces jours ci du côté de Garoua-Boulai, un excellent reportage sur le terrain. Bravo Charles ! Elle devrait faire profil bas, car c'est faire insulte à l'intelligence nationale que d'arguer que les efforts des contribuables accouchent du « vieillot ». Allons donc ! Elle nous prend pour des idiots ou quoi ? Tout n'est pas parfait dans le meilleur des mondes, mais de là à tout descendre... il y a un pas à ne pas franchir. Ainsi pour elle, l'on ne devrait pas utiliser l'Office national pour s'adresser aux jeunes. Estime-t-elle que la jeunesse snobe la Crtv ? J'en doute, au vu de toutes les émissions tant éducatives, sensibilisantes que divertissantes, tant agréables qu'utiles qu'elle produit pour les teenagers et les moins jeunes ? Parlant même du caractère désuète (absence d'innovation, de mutation...) de la Crtv comme elle le prétend, je constate avec regret et désolation que Mme le député ne regarde pas la Crtv, car avec l'arrivée de son manager Charles Ndongo pour ne pas le nommer, la Crtv a été éclatée en 3 chaînes, à savoir: CrtvNews pour l'information sur l'actualité en continue 24h/24h, la Crtv-Sport pour toute info sur l'actualité sportive nationale et internationale y compris le divertissement, enfin Crtv-Classique. Voilà les innovations qui entrent en droite ligne de l'application visible du principe de mutabilité du service public en droit administratif. De quel caractère désuet, obsolète, ancien....parle la député, si ce n'est de la mauvaise foi ou de la critique pour la critique ? La Crtv est dans un processus de modernisation qui fait son bonhomme de chemin. Avec Crtv- Sport la jeunesse qu'elle évoque est gâtée actuellement, grâce à la diffusion en direct du championnat de football anglais (la première league).

Notons pour terminer que notre député n'était pas obligée d'opérer une telle sortie, aussi hasardeuse qu'inutile.

Jeter ainsi du discrédit sur la Crtv pour attirer les projecteurs sur sa personne est hautement narcissique, et l'arroseuse s'est vite retrouvée sous la douche de sa victime. Comme quoi, il faut savoir parfois savoir la boucler. Je salue la bonne tenue et la sagesse de la Crtv, beau joueur, qui a su lui répondre avec fun et élégance : « La Crtv sera toujours heureuse de vous recevoir sur toutes ses antennes comme par le passé. Revenez quand vous voudrez Honorable ». Quel respectueux camouflet, on ne peut plus classe. Bravo à notre Crtv, notre chaîne nationale, le numéro 1 camerounais. Nous vous aimons. Tous nos encouragements. Long live to you ! Que Dieu tout-puissant bénisse son talentueux et dynamique directeur général ! Nourane, becareful ooh Sister, please ! La Patrie d'abord.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter