Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 14Article 548914

General News of Wednesday, 14 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Affaire CRTV: Enfin du soutien pour l'honorable Foster

Plusieurs voix , même au sein de l’opposition ont critiqué la député pour avoir traité la CRTV de moche. Mais la député peut également compter sur des soutiens.

C'est-à-dire, qu'elle n'est pas la seule à trouver la CRTV moche. Il y a plusieurs Camerounais qui avouent ne plus suivre cette chaîne de télévision publique.

'Quand j'arrive chez quelqu'un et qu'il a mis la CRTV, j'ai toujours envie de demander si on a coupé le câble', écrit Fosting Nzodjou, un membre du MRC connu pour sa position critique envers le régime. Nzodjou n'est pas le seul à avoir la même position que Foster. Lova Nyemb Bassong a publié une tribune dans laquelle elle demande aux Camerounais de laisser Nourane tranquille.

Voici sa tribune


foutez la paix à Mme Fotsing !


Si, contrairement à l’hon.Nourane Moluh Fotsing, j’estime que la CRTV a encore quelques bons points et que par respect des souvenirs que je garde de ses programmes qui ont bercé mon enfance je n’irais pas jusqu’à la qualifier de désuète, je dois dire que je trouve abject de s’attaquer à sa personne plutôt qu’aux idées qu’elle a émises. Je suis sidérée par le fait qu’au lieu de déconstruire sa « thèse », des soi-disants journalistes « éclairés » se limitent à la traiter de « vendeuse de mèches » qui crache sur un chemin par lequel elle est passée. Certains sont même allés jusqu’à critiquer sa manière de s’exprimer !

SANS BLAGUES !

Ils/elles se moquent de sa diction et/ou son phrasé pourtant quand j’entends la plupart d’entre eux parler, je reconnais bien « ce français » mais surtout cet ACCENT qui reflète plusieurs millions et milliers de camerounais.

Autant vous le dire, cela me choque de voir des soi-disants « as » de la communication camerounaise se contenter de regarder la bague — dans ce cas de figure les bagues— de cette femme qui gagne bien sa vie et se bat au quotidien pour améliorer la condition des jeunes camerounais
au lieu de la lune qu’elle leur montre.

Messieurs et mesdames les journalistes, au cas où vous n’auriez pas compris le message de Madame Fotsing, je vais le résumer pour vous :

Madame Fotsing vous suggère d’innover et redynamiser la chaîne de télévision nationale et tout ce qui va avec. Elle pense que votre style est vieillot et pas innovant. Veuillez noter qu’il s’agit là de son avis mais surtout son DROIT de le donner. D’autre part, ne dit-elle pas tout haut ce que plusieurs d’entre vous pensent tout bas mais ne le diront JAMAIS par peur de perdre leurs postes et/ou comfort ? Diriez-vous sans sourciller que vous avez un style avant-gardiste ? Qu’il n’y a rien à refaire ? A redire ? D’où vient qu’au lieu de vous attaquer à ses idées, tout ce que vous trouvez à faire c’est la dénigrer, essayer de tourner en dérision ses propos au point de rire d’une de ses nombreuses activités économiques ? C’est quoi cette PETITESSE D’ESPRIT ?

Je pose cette question mais en fait tout vrai camerounais connaît la réponse ! Réponse étroitement liée au fonctionnement du Cameroun. En effet, il n’y a qu’au Cameroun où si quelqu’un ne pense pas comme nous on se fâche et on en arrive même à le détester. Il n’y a qu’au Cameroun où si quelqu’un dit une vérité qui dérange on préférera conclure qu’il essaye de faire du buzz. Il n’y a qu’au Cameroun que même ceux qui se disent intellectuels sont INCAPABLES d’encaisser une critique/ remarque CONSTRUCTIVE. La preuve...

Il n’y a qu’au Cameroun qu’on se moque des personnes qui gagnent HONNÊTEMENT leur vie et adule les personnes qui ont recours aux voies mafieuses pour y arriver. Il n’y a qu’au Cameroun qu’on voit les personnes qui peinent à se nourrir trois fois par jour rire des personnes qui pourraient les nourrir plusieurs fois par jour et à l’année. Il n’y qu’au Cameroun que les prostituées et les escrocs sont honorés et les commerçants (vendeurs/vendeuses de mèches) qui gagnent leur pain à la sueur de leurs fronts dénigrés. Des vendeuses/ vendeurs qui gagnent 150 mille fois mieux que plusieurs cadres d’entreprise JOURNALISTES compris.

Mais bien sûr comme notre HIGHLANDER national l’a si bien dit « LE CAMEROUN C’EST LE CAMEROUN ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter