Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 27Article 615961

Actualités of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Affaire CRTV : Amadou Vamoulke traite de « Voyou » les témoins de l’accusation

Il lui est imputé le détournement de la somme de 02 milliards Fcfa. Il lui est imputé le détournement de la somme de 02 milliards Fcfa.

Il lui est imputé le détournement de la somme de 02 milliards Fcfa

L’audience avait lieu le 24 aout devant le Tribunal Criminel Spécial

Amadou Vamoulke clame son innocence

C’est un Amadou Vamoulke désormais très virulent qui se présente désormais au Tribunal Criminel Spécial. Le 24 août devant le Tcs, l’ex-directeur général a violemment taclé sieur Bela Belinga, témoin de l’accusation de lui imputer le détournement de la somme de 02 milliards Fcfa, déboursée en vue de l’acquisition des images de la Can Angola 2010. « La précédente audience ayant mis en évidence le fait que votre inique témoin n’est ni plus ni moins qu’un voyou, et que vous-même savez qu’un témoin inique n’est pas un témoin, je penserais donc que ce procès s’arrêterait de lui-même (…) ». « Pendant votre examination-in-chief, vous avez prétendu n’avoir effectué aucun double paiement. Qu’appelle de votre part les différentes pièces produites par l’accusation et admises comme pièces à conviction ? Lesquelles pièces établissement le double paiement », lui demande-t-on.

Amadou Vamoulke reste droit dans ses bottes: « Si un directeur général arrive à détecter des doubles paiements que ses collaborateurs administratifs, financiers et comptables ont laissé passer, sa peut vouloir dire que c’est un magicien, ou à croire qu’il n’a rien à faire. Si je m’en tiens aux explications de mes différents collaborateurs de la chaine de retransmission, il n’y a pas eu double paiement. » L’ex-directeur général de la Cameron radio télévision (Crtv) réagit ainsi dans le cadre du contre-interrogatoire mené par le Ministère public

Apurement des comptes

Le Parquet général, Amadou Vamoulke accuse l’ex directeur général d’avoir procédé à l’apurement des comptes tiers fournisseurs pendant son magistère à la CRTV. Ce qui a débouché sur un détournement de la somme de 2 milliards 143 millions 273 mille 915 Fcfa. A la question de savoir si l’ex Dg s’est muni d’une résolution du Conseil d’administration, telle qu’édictée par l’article 41 (J) de la loi du 22 décembre 1999 portant statut général des établissements publics et des entreprises du secteur public et parapublic, le pensionnaire de la prison centrale de Kondengui se défend : « Lorsque vous dites détournement de la somme de 02 milliards Fcfa, elle est où cette somme ? Vous ne trouverez nulle part cette autorisation dans les entreprises publiques. » « Elle a été faite selon les règles de l’art. La résolution est implicite du moment où le Conseil d’administration approuve les comptes. »



« Il n’ y a pas une seule entreprise au monde où la production de l’attestation du service fait relève du ressort du directeur général. On a mieux à faire », explique Amadou Vamoulke pour justifier que l’apurement des comptes tiers est une demande du Conseil d’administration.

Rejoignez notre newsletter!