Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 10Article 566144

General News of Sunday, 10 January 2021

Source: 237actu.com

Affaire CNI: le Patron de la police sous la menace d’ une enquête effroyable

La communication inédite dans laquelle s’est lancé Martin Mbarga Nguele, le Délégué Général à la Sureté Nationale, ne semble pas convaincre les camerounais au sujet de ce qui se passe réellement dans le processus de l’établissement de la Carte Nationale d’Identité. Déçue par le DGSN, la presse dans la grogne se retrousse dans sa « vérité ».

Tout part de la campagne citoyenne « #JeVeuxMaCNI » lancée il y a quelques jours par Anne Féconde Noah, porte-parole de l’Honorable Cabral Libii, par ailleurs première vice-présidente du Bureau politique au PCRN.


Selon l’hebdomadaire, La Tribune du Grand Sud, cette campagne « plonge la police camerounaise dans une cacophonie communicationnelle inédite », face à l’embrasement de la toile et à une adhésion sans précédent des camerounais de tout bord, qui se lassent de ne pas pouvoir entrer en possession de leur CNI et ou passeports.


Selon le DGSN, trois millions de Camerounais ont fraudé sur leur identité. C’est la raison pour laquelle certaines cartes nationales d’identité et passeports, ne sortent pas. Explication donnée au cours d’une conférence de presse tenue à l’hôtel Hilton de Yaoundé vendredi 8 janvier 2021. Mais jusque-là, l’opinion publique est bien loi de connaitre l’accalmie.

« Et si j'agaçais un peu la Dgsn? »
Dans une sortie dans les réseaux sociaux, ce samedi 9 janvier, le journaliste Zéphirin Koloko, Directeur de publication de l’hebdomadaire L’Avenir ne semble pas croire à une seule bribe de tout ce que le DGSN a avancé. Bien plus, il somme les autorités compétentes de résoudre ce problème qui concerne la plupart des camerounais, au risque de le voir publier bientôt « une enquête effroyable sur cette question ».

« Affaire CNI: Et si j'agaçais un peu la Dgsn? Ce problème est structurel et concerne la plupart de nos concitoyens. Certains attendent leurs CNI depuis 2018. Ils n'ont ni double ou triple nationalités. Je n'ai ni le temps ni l'envie d'entretenir quelque polémique que ce soit avec qui que ce soit. Mais je demande juste aux autorités de régler ce problème. Sinon publication très bientôt d'une enquête effroyable sur la question. Bonne année à tous », a-t-il publié en intégralité sur les réseaux sociaux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter