Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 14Article 512734

General News of Thursday, 14 May 2020

Source: www.camerounweb.com

Affaire Alain Foka: en mondovision, Atangana Manda fait ses aveux et crache les vérités


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Atangana Manda était l'invité de l'émission "1 jour 1 évènement" sur Canal 2 international ce matin. Le directeur de l'Observatoire des médias et de l'opinion publique du MINCOM s'est expliqué sur "l'affaire Alain Foka" qui sécoue le Cameroun depuis quelques jours. Il avait en effet, dans la foulée de l'émission "Débat Africain" sur Rfi ce dimanché accusé la radio de décrédibiliser le Cameroun et son présentateur Alain Foko, de proximité sociologique avec l'opposant Maurice Kamto et aussi de tribalisme.

Face à Rodrigue Tongue, le cadre du MINCOM a tenté d'éteindre la polémique en refutant toutes les accusations qui sont contre lui. "Il y'a une interprétation mal orientée de ce groupe de mots(proximité sociologique, ndlr)" regrette Atangana Manda. " Il s'agissait d'amener les responsables de RFI à comprendre qu'il y'a des problèmes avec leurs émissions contre le Cameroun", poursuit-il. Charles Atangana Manda en plus de l'émssion "Débat africain" de ce 10 mai dénonce une autre émission dans laquelle, une scientique aurait "jeté des anathèmes sur le Cameroun".

Très critiqué sur les réseaux sociaux depuis, Atangana Manda a dit "regretter" la tournure prise par les évènements avant de lancer: "Je n'ai aucun problème avec M.Alain Foka. Je défends l'image du Cameroun, je dénonce ces attaques incroyables sur la RFI contre le Cameroun, contre le gouvernement camerounais , c'est mon travail au quotidien". "Je présente mes excuses...Je demande aux internautes de comprendre que c'est un citoyen, un technicien de l'Etat qui a fait son travail sous une posture paradigmatique" se défend t'il.

Au coeur des critiques, le directeur de l'Observatoire des médias et de l'opinion publique du MINCOM a à son tour, accusé le MRC de récupération politique. Pour lui, toute cette polémique est orchestrée par le parti de Maurice Kamto qui tente de la faire passer pour un tribaliste. "Je ne suis pas tribaliste, je n'ai jamais été tribaliste et je ne le serais jamais", clame Atangana Manda. "Cette affaire a été politisée et tiribalisée, je laisse le soin à ceux qui vivent de ça de continuer dans ces eaux boueuses...C'est eux les tribalistes" lance t'il.

"Je suis prêt à faire de Alain Foka un notable de ma chefferie. Je suis prêt à faire un débat télévisé avec lui", conclut Charles Atangana Manda.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter