Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 15Article 573520

Actualités Régionales of Monday, 15 February 2021

Source: Actu Cameroun

Adamaoua: des militaires extorquent des fortes sommes d’argent aux bergers nigérians

Des millions de FCFA sont déboursés par les bergers nigérians aux hommes en tenue en proie à la corruption et au chantage.


Rien ne va plus entre les éléments du Bataillon d’infanterie motorisé (BIM) de l’Adamaoua et les acteurs du secteur bovin du Nigeria voisin. A l’origine de discorde, « l’extorsion des fortes sommes d’argent que les Fds en mission dans la zone exigent aux propriétaires de bœufs nigérians », lit-on dans les colonnes du journal La Voix du Centre N° 0188 du 15 Février 2021.

En effet le rapprochement du Cameroun et du Nigéria à partir des zones frontalières de l’Adamaoua rend l’accès facile aux populations des deux pays régulièrement en déplacement d’un bout à l’autre.

Cependant la pâture favorable du côté camerounais intéresse les bergers nigérians sans doute obligés de conduire leurs troupeaux à la recherche de la subsistance en territoire camerounais.

Ces derniers, malheureusement, s’exposent de temps en temps à une sorte de taxe illégale et injustifiée auquel les soumettent les militaires qui assurent la sécurité des frontières. Des millions de FCFA sont déboursés par les bergers nigérians aux hommes en tenue en proie à la corruption et au chantage face aux pâtres craignant de perdre leurs biens au cas où ils ne se plieraient pas à la volonté de leurs bourreaux.

En dehors de la rupture des liens entre les peuples que pourraient provoquer les Fds, le ralentissement dans les échanges avec pour effet le retard dans la commercialisation des bœufs peut être compris comme un vecteur aboutissant à l’appauvrissement des acteurs de ce secteur et par extension à une pénurie de la viande de bœuf dans les marchés.

Les conséquences

La longue chaîne de ce manquement n’épargnerait pas le panier de la ménagère. Ainsi pourrait-on envisager l’élargissement des maux recensés dans les mauvaises actions des militaires sur les frères voisins nigérians. Le politique, les communautés, les vendeurs et les consommateurs se trouvent directement ou indirectement impliqués dans cette affaire qui n’honore pas l’armée camerounaise pourtant reconnue pour son efficacité et son sens de la loyauté.

En réponse au zèle des Fds les populations nigérianes à proximité du Cameroun ont décidé de s’attaquer aux citoyens camerounais résidants dans leurs villages de même qu’ils renoncent à toute pénétration des camerounais sur leurs terres. Voilà qui est la conséquence des manœuvres des militaires dans l’Adamaoua.

Pour mémoire, la même situation avait causé en 2020 un affront direct entre les populations camerounaises et nigérianes installées aux frontières à cet endroit avec des cas de blessés enregistrés côté camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter