Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 519226

General News of Tuesday, 9 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Accusé de lancer son propre parti, Mohamadou Bayero crie son allégeance à Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon une révélation du lanceur d'alerte Boris Bertolt que la rédaction de camerounweb a partagée ce mardi matin, l’ex milliardaire Mohamadou Bayero Fadil établi à Douala va lancer à la demande du ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh,dans les prochains mois, une nouvelle formation politique dont le nom circule déjà : Union Nationale pour une Nouvelle Dynamique (UND).

'C’est la principale raison de son agitation depuis quelques mois dans la capitale économique du Cameroun où il a lancé une association dénommée « Communauté du Grand-Nord (CGN) » qui ne laisse aucun doute sur son rôle d’embryon de la formation politique en gestation. On se demande ce que cache la manœuvre de ce membre du comité central du Rdpc et président du Conseil d’administration de l’ANOR qui ne lésine sur aucun moyen pour satisfaire les désirs du SGPR, Ferdinand Ngoh Ngoh, dans sa quête de positionnement pour la conquête du pouvoir au Cameroun', écrit le lanceur d'alerte.

Dans la foulée, la réponse du milliardaire se s'est pas faite attendre. Ce dernier réfute toutes les informations du lanceur d'alertes qu'il traite de 'café indigeste'.

'Bonjour Chers Amis, ce matin au petit déjeuner dans le jardin, je découvre le café indigeste servi par le lanceur d’alertes Boris Bertolt que je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer. Le Rdpc reste bel et bien ma famille politique', a écrit M. Bayero.

Boris Bertolt aussi ne lache pas l'affaire. Dans un autre message su Facebook, adressé au milliardaire, il dit ceci: 'Monsieur Bayero Fadil. Je vous respecte. Mon travail n’est pas de plaire mais d’alerter. C’est tout. On vous a contraint de réagir. Je m’arrête là. Mais laissez les problèmes. Je ne veux pas entrer dans les détails pour l’instant. Bonne soirée'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter