Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 02Article 585796

General News of Friday, 2 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Accusé d’escroquerie, Serge EKODO relâché par un commissaire

Serge EKODO ne fera pas la prison. Gradé en vue et présenté au procureur de la République, il fut renvoyé dans sa cellule au commissariat avant d’être libéré par le chef des lieux. L’homme est accusé d’avoir escroquer aux moins 60 millions à ses victimes.

« Après trois nuits à la direction régionale de la police judiciaire du Centre, Serge EKODO est déféré devant le procureur de la République. Il est gardé dans une cellule du parquet.
Le procureur de la République étudie le dossier. Car au-delà de la plainte pour escroquerie de 60 millions de fcfa, plusieurs autres plaintes sont déposées contre Serge EKODO pour vol, abus de confiance et escroquerie.
Le procureur décide de renvoyer Serge EKODO au commissariat central N1 où il est censé passer le week-end avant de revenir devant le procureur de la République lundi.


Serge EKODO passe la nuit au commissariat central n1.
Ce vendredi matin, l’un de ses petits frères, le commissaire Mbida débarque au commissariat central n1. Il va voir le commissaire Central n2 Oyono qui accepte de le faire décharger. C’est à dire Mbida obtient d’Oyono qu’Ekodo puisse rentrer dormir tranquillement chez lui pour le week-end. Le commissaire Mbida promet de ramener EKODO lundi pour qu’il soit de nouveau présenté devant le procureur.

Ça c’est quoi ! Quel est ce pays où un procureur met un escroc en cellule et des commissaires s’arrangent à le libérer. Et si le plan était de faire fuire EKODO ?
Je vous laisse le pays là pour aujourd’hui. Je parts dormir. Bonne nuit. »
, a écrit Boris Bertolt

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter