Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 27Article 569686

General News of Wednesday, 27 January 2021

Source: Cameroon Info

Accident meurtrier de Dschang: le ministre Ernest Ngalle Bibehe sort sa hache !

Ernest NGalle Bibehe, le ministre des Transports a réagi à cette actualité via un communiqué
Le spectre de la mort vient à nouveau d’étendre ses tentacules sur les routes camerounaises. Une cinquantaine de personnes sont passées de vie à trépas au petit matin, ce mercredi 27 janvier 2021, dans un accident de la circulation particulièrement impressionnant au lieu-dit Falaise de Dschang, dans le département de la Menoua, région de l’Ouest. Un camion transportant du carburant frelaté en partance de la ville de Dschang et à destination de Douala est entré en collision avec un bus de 70 places qui faisait le sens inverse. D’après le bilan officiel dressé par le gouverneur de la Région de L’Ouest, Awa Fonka Azu, il y a eu très exactement 53 morts et 29 blessés.

Ce bilan a été confirmé par le ministre des Transports, Ernest Ngalle Bibehe qui vient de réagir à cette actualité morbide par voie de communiqué.

«Le ministre des Transports porte à la connaissance de l’opinion publique, qu’un grave accident de la circulation routière est survenu ce mercredi 27 janvier 2021, aux environs de 3heures du matin, sur l’axe Dschang-Douala, au lieu-dit Falaise de Dschang dans le département de la Menoua, suite à une collision entre un bus de la compagnie de transport interurbain de personnes Menoua Voyages, immatriculé LT 954 IX et un camion Dina immatriculé LT 485 CN, transportant un liquide inflammable. Le bilan actuel fait état de cinquante-trois (53) morts calcinés et vingt-neuf (29) blessés graves, pris en charge à l’hôpital de district de Dschang», lit-on dans ce document officiel.

Dans la suite de sa déclaration, le membre du gouvernement a remis au gout du jour la problématique des voyages de nuit, ainsi que l’urgente nécessité de leur encadrement

«Ce malheureux accident qui s’est produit dans la nuit, remet en exergue la problématique des voyages de nuit qu’affectionnent certaines compagnies de transport interurbain de personnes, et la nécessité de leur encadrement», a-t-il suggéré.

Pour finir, Ernest Ngalle Bibehe a révélé qu’une enquête a été ouverte et ce n’est qu’à l’issue de celle-ci que les différentes responsabilités seront établies dans ce premier drame majeur de l’année 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter