Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 01Article 570601

General News of Monday, 1 February 2021

Source: Cameroon Info

Accident de Dschang: Elimbi Lobe accuse ses 'frères de l’Ouest' d'être responsables du drame

L’homme politique soutient que si l’interdiction des voyages de nuit, prise par l’ex-ministre des transports Bello Bouba Maigari, avait été maintenue, le drame du 27 janvier 2021 ne se serait pas produit.

Invité de l’émission "Le Club" sur Bnews1 le 31 janvier 2021, Abel Elimbi Lobe a commenté l’effroyable accident de la route survenu le 27 janvier 2021 à la sortie de la ville de Dschang. L’homme politique en a attribué les causes à des comportements d’hommes ainsi qu’au choix de conduire la nuit dans un environnement qui, d’après lui, est peu sécurisant pour ceux qui s’y aventurent. «Chaque fois on voit le facteur humain. C’est un homme qui décide de transporter un produit qu’il n’a pas le droit de transporter. Il le transporte dans une camionnette qui n’est pas conçue pour ça. Il transporte dans une voiture qui n’est pas en état de transporter. Il roule à des heures où il n’aurait pas dû rouler. Parce que c’est la nuit. Parce que les conditions d’exploitation des routes de grand flux comme les routes nationales, il est évident que si vous vous lancez dans ces routes-la nuit dans une région de l’Ouest avec le climat de cette zone-là qui est faite de brouillard la nuit, etc vous prenez des risques», relève-t-il.

Elimbi Lobe dénonce un refus d’écouter les instructions des autorités. Il pense que ceci est le fait d’une certaine catégorie de Camerounais. «On dit qu’on se débrouille. On dit qu’on se bat. Quand vous regardez ce que font ceux qui disent qu’ils se débrouillent, quand vous regardez ce que font les gens qui disent qu’ils se battent, quand vous regardez ce que font les gens qui disent qu’ils sont entreprenants, ils prennent des initiatives, ils ont l’esprit d’entreprise, vous voyez chaque fois la transgression des règles», critique l’ancien du SDF.

Il rappelle qu’on avait déjà discuté de la question du transport de nuit en 2011 après un accident de car sur l’axe Yaoundé-Bafoussam qui avait fait 75 morts. Il ajoute que le ministre des Transports d’alors, Maigari Bello Bouba, ayant interdit les voyages de nuit, avait subi de fortes pressions et s’était ravisé. «A l’époque, les gens de l’Ouest ont combattu Bello. Les organisations des transporteurs de l’Ouest ont tout fait. On a même dit à l’époque que Bello voulait que les gens se soulèvent parce qu’on était à la veille des élections présidentielles de 2011. Bello a donc retiré son acte et on a continué à faire des choses que personne n’explique», se souvient l’ancien conseiller municipal.

L’ex-élu de la commune de Douala 5ème s’emporte: «Ceux qui veulent voir le tribalisme n’ont qu’à voir, mais ils ne pourront pas faire l’économie de voir ce qui est vrai. Mes frères de l’Ouest vous êtes têtus et ça devient un comportement de groupe de transgresser toutes les règles».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter