Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 27Article 551971

Actualités Régionales of Tuesday, 27 October 2020

Source: crtv.cm

Aboubakar Abbo candidat à la présidence des CVUC

Le maire de la commune de Belel, région de l’Adamaoua a présenté sa candidature ce 26 octobre 2020 au cours d’une conférence de presse à Yaoundé.

Ambitieux et futuriste. C’est sous signe que le maire de Belel place son projet de société. S’il est élu président national des Communes et villes unies du Cameroun, Aboubakar Abbo Wakili, promet l’organisation d’un forum national pour la présentation de projets maturés. Pour lui, cela permettra de mobiliser des ressources pour les financer à travers le Fonds Spécial d’Equipement et d’intervention intercommunale (FEICOM), ou encore le Programme national de développement participatif (PNDP).

Vision d’Aboubakar Abbo Wakili

Le projet de ce titulaire en Master II, Management des collectivités locales décentralisés, se résume ainsi : « toutes les communes ont les ressources pour se développer il faut juste s’organiser avec l’accompagnement de l’État qui ne fait jamais défaut ». « Dans ce sens, Nous allons mettre en place des synergies qui seront bénéfique à toutes les collectivités » soutient-il. En plus, le maire de Belel, annonce la construction d’un siège moderne et un « Hôtel des maires », à l’image de l’Hôtel des députés.

Ancien haut cadre de la cellule des affaires financières et budgétaire au cabinet du Premier ministre jusqu’en 2017, Aboubakar Abbo Wakili entend relever les défis de l’effectivité de la décentralisation au niveau des communes.

Autres candidatures

Pour succéder au président national sortant des CVUC, Émile Andze Andze en poste depuis 2003, le maire de Yaoundé 7 est également en lice. Augustin Tamba, 61 ans, a officialisé le 13 octobre 2020 son entrée en campagne pour la présidence nationale des Communes et Villes Unies du Cameroun. C’était à l’issue d’une rude bataille face au maire de Mbalmayo, Dieudonné Zang Mba Obele, qui a fini par désister. Il y remplace Emile Andze Andze, ancien maire de Yaoundé 1er, par ailleurs président national sortant. Pour Augustin Tamba, les CVUC doivent, sous son action, « devenir un corps intermédiaire majeur » porteur d’un plaidoyer pour que les communes reçoivent 15% du budget de l’État, obtiennent la création d’un cadre de gestion des ressources humaines communales et une révision du Code des marchés. Le candidat, s’il élu, prévoit l’organisation en 2021 du Forum international sur le financement des projets des collectivités territoriales décentralisées. Également en lice, Anthony Dighambong, maire de la commune de Wum région du Nord-Ouest, Anicet Albert Akoa, maire de la commune de Ngoulemakong, région du Sud depuis 2002 et jusqu’alors vice-président national des CVUC.

Bureau exécutif des CVUC

Il est constitué de 37 membres dont, 17 membres élus, 10 présidents des Commissions Techniques et 10 présidents des Bureaux Régionaux. L’élection du président national des Communes et villes du Cameroun aura lieu le 3 novembre 2020. Ce sera une nouvelle page pour les CVUC au moment où le développement local est plus que jamais d’actualité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter