Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 24Article 515212

General News of Sunday, 24 May 2020

Source: lebledparle.com

ALERTE : un camp d'entrainement d'hommes armés démantelé dans l'Ouest (vidéo)


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →



Le camp d’entrainement et de remise à niveau des malfrats a été découvert dans une forêt située au quartier Monkio à Mbouda, dans la région de l’Ouest Cameroun, a appris lebledparle.com de nos confrères de la télévision privée Canal 2 International.

Dans ce reportage signé Monique Naoussi Fosso et Marius Ngassa, l’on apprend que le pot aux roses est mis à nu « lors d’une patrouille conduite par le commandant de brigade de Mbouda, l’adjudant-chef major Sébastien Lachelle ». Du cannabis et autres types de drogues à profusion, du matériel de sport, des cuisiniers… tout y était pour une bonne préparation physique de ces soldats d’une autre forme.

Rappelons que la région de l’Ouest Cameroun est un véritable bassin de production des drogues qui ont également pour conséquence un taux de criminalité élevé. Et les zones de forte production et de consommation des stupéfiants sont les départements du Noun et des Bamboutous.

Dans le département des Bamboutos où le chef-lieu est Mbouda, plusieurs plantations ont déjà fait l’objet de destruction par les services de sécurités. À ceci s’ajoute un nombre important de saisies des cargaisons de stupéfiants en partance pour les grandes villes et même vers les pays de la sous-région.

Toute chose qui prouve que malgré leur interdiction, les drogues sont toujours cultivées et consommées. Selon le comité national de lutte contre la drogue (Cnld), le Cameroun est le cœur du trafic de drogue en Afrique Centrale.

À cet effet, le bureau Interpol du Cameroun renseigne que, le port autonome de Douala est devenu la plaque tournante du trafic de drogue en Afrique centrale. En quelques années seulement, un peu plus de 65275 kg d’héroïne, 1931 kg de cocaïne, 2705 Kg d’Opium et 0, 350 kg de morphine ont été saisis.

De sources policières, on apprend que ¼ des passeurs de drogues arrêtés en Europe sont des Camerounais, 50% des Nigérians et 18% Béninois.

Le 21 juin 2017, les éléments de gendarmerie ont découvert un champ de drogue à l’ouest d’une superficie d’un hectare.



C’est grâce aux renseignements des populations que les éléments de la compagnie de gendarmerie de Mbouda sous la conduite du commandant Patrice Asseko avait pu découvrir cette vaste plantation de cannabis située précisément à Balegwang dans l’arrondissement de Batcham.

Jusqu’ici, les propriétaires n’ont pas été révélés au public malgré que le commandant de la compagnie de gendarmerie de Mbouda de l’époque eût instruit une enquête en vue de leur interpellation.

En 2015, la gendarmerie de la localité de Bana dans le département du haut Nkam, toujours dans cette partie du pays, avait détruit une plantation de chanvre indien de 55 plants, bâtie sur 550 m2 et estimée à 100 kg. Les cultivateurs, deux jeunes repris de justice faisaient croire aux populations que c’était un champ de piment.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter