Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 03Article 517876

General News of Wednesday, 3 June 2020

Source: www.camerounweb.com

ALERTE: les vies de Sebastien Ebala et de Paul Chouta en danger


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Porté disparu suite à son arrestation à Buea il y a de cela 10 mois, le journaliste Samuel Wizizi a est mort après avoir été torturé à plusieurs reprises, a révélé Equinoxe Tv ce 02 juin. Une mort troublante qui relance le débat sur la vie de Paul Chouta et Sebastien Ebala dans les geôles du régime depuis plusieurs mois déjà.

"Après la détention au secret de ce journaliste et l’absence totale de nouvelles le concernant, Equinoxe télévision révèle en exclusivité que le journaliste Samuel Wazizi est mort, selon des sources proches de la haute hiérarchie militaire. Après son arrestation à Buea, il a subi des sévices à tel point que son état de santé s’est dégradé. Transféré à Yaoundé pour une prise en charge médicale, il a succombé à ses multiples sévices, font savoir des sources proches de la hiérarchie militaires", a révélé Cedric Noufele dans son journal.

Arrêtés respectivement en Avril 2020 et en mai 2019, Sebastien Ebala et Paul Chouta pourraient subir à leur tour le même sort que leur confrère Samuel Wizizi.

Gardé dans un lieu inconnu, Sebastien Ebala a été arrêté avec deux autres personnes par les éléments de la Division de la Sécurité Militaire (Semil) à Yaoundé le 17 avril dernier. Son crime, avoir appelé dans une vidéo devenue virale sur internet les Camerounais à renverser le régime du président Paul Biya.

Depuis, celui qui était très actif sur les réseaux avant son arrestation subit d'atroces tortures à en croire les images qui sont fuité sur Facebook. On y voit Sebastien Ebala assis à même le plancher, la mine déconfite, les vêtements déchiquetés et imbibés de sang. Des tortures attribuées aux élements de la SEMIL.

Dans l'attente de son procès, Paul Chouta arrêté dans une affaire l'opposant à l'écrivaine Calixthe Beyala croupit à Kondengui depuis juin 2019. Chouta a été accusé de diffamation, de diffusion de fausses nouvelles et de discours de haine. L’accusation d’incitation à la haine a été abandonnée le lendemain mais Chouta a néanmoins été transféré à la prison de Kondengui à Yaoundé pour y être jugé.

Le report à plusieurs reprises du procès de Paul Chouta fait traîner la libération de ce dernier, en prison depuis plus d'un an pour un motif ( diffamation) dont la peine maximale d'emprisonnement est de 06 mois.

Tout comme Sebastien Ebala, Paul chouta subit des tortures à Kondengui où sa condition de détention est dénoncée par sa famille. Le journaliste s'est d'ailleurs vu refuser un traitement contre le coronavirus alors que plusieurs de ses codéténus infectés, mourraient.

Des ONG se disent très inquiètes pour les vies de ces deux journalistes dont les conditions de détentions sont remises au grand jour au lendemain de la révélation de la mort de leur confrère Samuel Wizizi. Par des éléments sans doute à la solde du régime.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter