Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 15Article 555931

General News of Sunday, 15 November 2020

Source: www.camerounweb.com

ALERTE: 'l 'explosion est imminente' à la prison de Kondengui

Selon le lanceur d'alerte Boris Bertolt, la prison centrale de Kondengui pourrait vivre dans les prochaines semaines de nouvelles émeutes. Il s'appuie sur un témoigne recueilli auprès d'un des gardiens de la prison.


CamerounWeb vous propose l'intégralité de ce témoignage


“ Il y'a un très grand malaise dans cette prison. Tu sais, dans ce pays dénoncer est devenu un crime, on doit se taire et subir. Non, nous sommes fatigués, trop de frustrations. Le régisseur traite les gardiens de prison et les détenus comme des animaux. Il est sans cœur et mauvais. Le contact entre lui et les détenus n'existe pas. Le régisseur entretien le tribalisme au sein de la prison.

Nous autres gardiens de prison qui ne venons pas du grand nord sommes frustrés, il n’hésite pas à nous sanctionner à la moindre faute et couvre ses frères. Il est sans coeur pour nous qui sommes chrétiens. Un collègue gardien chef nommé Djibril a moyennant paiement permis plusieurs fois à un détenu d'avoir des rapports sexuels avec sa femme au poste de police de la prison.

Informé un jour pendant que les deux amoureux étaient en action mr le régisseur était sorti de son bureau et avait juste demandé au couple de sortir du poste de police sans sanctionner le gardien chef Djibril qui avait permis cela.
Un autre exemple il a son frère gardien de prison nordiste nommé Dayang en service au bureau intérieur de la prison qui a été pris plusieurs fois en flagrant délit de trafic de stupéfiants ( chanvre indien et cigarette). Ce dernier n'a jamais été sanctionné alors tous les gardiens de prison sudistes qui ont été pris dans ces trafics ont été lourdement sanctionnés. D'autres sont même en prison.

Il est important de rappeler que le régisseur lui-même entretien un réseau très lucratif de trafic de Drogue par le truchement d'un de ses frère nordiste detenu qu'on appelle SAGANA qu'il a pris soin de nommer chef cour pour la sale besogne. Il menace les gardiens qui essayent de le contrecarrer puisqu'il jouit de la couverture du régisseur.

Son témoignage devant le régisseur fait foi que celui du gardien de prison. C'est ce trafic qui finance la construction de sa villa dans un quartier de la ville.

Dans la gestion des détenus la situation est alors catastrophiques. Actuellement seule la communauté musulmane a droit aux prières le vendredi, les autres communautés chrétiennes sont toujours privées de leurs cultes et messes du dimanche. Ce qui met très mal à l'aise les détenus de ses différentes communautés qui ne peuvent plus prier Dieu. La prison est pleine à craquer et avant la fin d'année une émeute aura lieu si rien n'est fait.
Les corvées pourtant réglementaires sont absentes. Il se plaît
à voir les détenus mourir à petit feu, pour lui la réinsertion n'existe pas. Quand les détenus se plaignent il dit qu'il n'a jamais demandé à venir à kondengui. Si on veut on l'enlève. La reinsertion du detenu n'est pas une préoccupations pour lui.

La ration des détenus ne ressemble plus à rien, même la nourriture des porcs est mieux. Les marmites qui les transportent sont d'une vieillesse indescriptible, pourtant l'état alloue de l'argent pour ça. Le groupe de la prison est en panne depuis près d'un an, il refuse de résoudre ce problème, nous passons des nuits sans électricité et quand il y'aura une évasion, qui d'ailleurs se prépare déjà selon certaines indiscrétions, c'est le gardien de prison qu'on va envoyer en prison pourtant toutes les conditions ne sont pas réunies pour un meilleur rendement.

Est-ce qu'une prison comme la prison centrale de yde doit dormir dans le noir ? Sous anonymat, il raconte que c'est le ministre Laurent Esso et le Secrétaire d'état chargé de l'administration pénitentiaire qui gèrent et bouffent la ligne de crédit de la prison, chose difficile à croire puisque c'est lui l'ordonnateur de la dépense. Je vais dans les prochains jours te communiquer la liste des prestataires fictifs avec qui il bouffe l'argent de la ration déjà insuffisante des détenus.

Après on dira qu'on a pas averti. Monsieur le ministre, voilà l'alerte que je vous envoie, j'aurai pu me taire, la prison centrale kondengui est mal administrée. L'explosion est imminente.”

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter