Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 25Article 615472

Actualités of Wednesday, 25 August 2021

Source: www.camerounweb.com

6 enfants morts dans un incendie à Douala

Une maison incendiée (illustration) Une maison incendiée (illustration)

•Un incendie a ravagé une maison à Douala

•Il a causé le décès de 6 enfants

•Le site Mimi Mefo vient de publier la liste des enfants morts


Dans une brève publiée il y a quelques heures, notre confrère Mimi Mefo Info informe les Camerounais du décès par calcination de 6 enfants à Douala.

Selon notre confrère, les causes de l'incendie ne sont pas encore connues. L'on note, à coté des pertes en vies humaines, d'énormes dégâts matériels.

"Le drame a eu lieu ce mercredi matin 25 Août 2021 au quartier Brazzaville dans l'arrondissement de Douala 3e. 6 enfants ont été surpris en plein sommeil par un gigantesque incendie qui a ravagé leur maison d'habitation , construite en matériaux provisoires. Leur maman absente au moment des faits était sortie à l'aube pour se rendre au marché. D'après les riverains, elle est vendeuse d'ignames dans un marché de place . C'est au marché , qu'elle apprendra tragique nouvelle. Malgré l'intervention des sapeurs pompiers , aucun enfant n'a eu la vie sauve. Tous ont péri dans les flammes sous le regard impuissant des riverains", apprend-on d'une autre source.

Une enquête sera bientôt ouverte.

Incidents malheureux ou d'origines criminelles, l'on ne sait vraiment pas. Mais les incendies ces dernières années au Cameroun sont de plus en plus préoccupantes.

Il y a quelques jours, un bébé de 10 mois brulé vif à Yaoundé. Laissé seul dans la maison, le petit Joseph n’a pas pu s’échapper des flammes qui ont consumées en l’espace de quelques secondes le domicile.

« Lorsqu’on a vu la maison brûler, nous avons cherché des sauts d’eau pour éteindre le feu. C’est alors que la maman est arrivée et nous fait savoir que son enfant se trouve à l’intérieur du domicile. Lorsque nous sommes rentrés, il était trop tard pour sauver l’enfant. Il avait déjà brûlé», témoigne un des voisins.

C’est le troisième enfant que perd Bernardine, la mère du garçon. «Lorsque je suis arrivée, je demande où est mon fils, mais personne ne savait qu’il était dedans. Mon fils était là, comme une chèvre qu’on venait de brûler», raconte Bernardine toute en larme.

Pour l’instant, la cause de ce mystérieux incendie n’est toujours pas connue. Cependant, la mère du petit garçon pointe du doigt des branchements anarchiques. «Il y avait des câbles partout sur la toiture. J’ai demande qu’ils soient enlevés mais ça n’a jamais été fait».

Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de l’incendie.

Rejoignez notre newsletter!