Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 13Article 555784

Politique of Friday, 13 November 2020

Source: 24cameroun.com

3e session ordinaire : les attentes des députés du Grand-Nord

L’heure est grave ! s’exclamait ainsi un député à l’ouverture de la troisième session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année législative 2020 qui s’est ouverte hier. C’est que, le Cameroun fait face à une crise sécuritaire dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ce qui fait chaque jour des victimes plongeant des familles dans la tristesse et la désolation. La session parlementaire est donc de ce fait le lieu pour les députés et ceux du Grand-Nord en particulier de trouver des solutions innovantes en vue de la lutte contre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes.

En effet, Boko.-Haram a déjà causé de milliers de pertes en vies humaines, des villagés, volé des milliers de bêtes et fait, . plus de 200 000 personnes déplacées internes pour ne citer que ceux-là. Par ailleurs, on peut également noter le phénomène d’enlèvement et de coupeurs de route qui va crescendo dans la région de l’Adamaoua.

De même, l’insécurité n’est pas le seul problème, la relance économique post-Covid-19 avec la nécessité d’un soutien accru aux petites et moyennes entreprises (PME), la crise ethnico-identitaire, les problèmes qui concernent l’environnement avec notamment la recrudescence des inondations dans la région de l’Extrême-Nord. La lutte contre le coronavirus, la mise sur pied de la couverture santé universelle et autres sont des questions qui méritent toute l’attention des élus locaux.

La session portera prioritairement sur l’examen et le vote du budget de l’État pour l’exercice 2021. «Le projet de Loi de finances qui sera bientôt soumis à l’examen de notre chambre, tel est mon souhait, doit être un instrument de résilience. Un instrument d’action, adapté et réaliste. Il doit prendre en compte autant nos défis nationaux de l’heure que nos engagements internationaux. Surtout, il doit permettre au président de la République de ‘poursuivre son programme pour le septennat en cours» a tenu à souligner Cavaye Yeguié Djibril, le président de l’Assemblée nationale.

En rappel, au cours de la session’ de juin dernier quatre projets de loi ont été examinés. Il s’agit entre autres du combat contre le tabagisme avec l’élimination du commerce illicite des produits du tabac. Ensuite, la promotion de la femme dans le but de renforcer ses capacités, ses talents et ses compétences-. Il y a également le projet de loi sur la conservation des gorilles et leur habitat, afin que le Cameroun puisse bénéficier des appuis des partenaires internationaux. Le quatrième projet de loi examiné était la réformation de l’activité statistique, afin de permettre au Cameroun de se mettre aux normes internationales en la matière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter