Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 22Article 543511

General News of Tuesday, 22 September 2020

Source: Actu Cameroun

22 septembre: le jour le plus long

C’est aujourd’hui que sont prévues les marchés annoncées par le Mrc pour demander le départ de Paul Biya.

Dans un tweet publié hier, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), a confirmé les marches annoncées ce jour. Une manifestation pacifique, a-t-il tenu à rappeler. « Dans le souci de maintien de la paix, je demanderais aux Camerounais de vaquer comme d’habitude à leurs occupations tout en invitant ceux qui m’accompagneront demain à être pacifiques car bien entendu nous ne saurons marcher pour une quelconque insurrection ».

A la suite de la convocation des collèges électoraux pour les élections régionales du 6 décembre 2020, le président du Mrc avait rappelé que ses partisans et lui n’accepteraient aucune nouvelle élection sans résolution de la crise anglophone et modification du Code électoral.

Au cours d’un point de presse donné hier à Yaoundé, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi a dénoncé une « insurrection ». Dans sa déclaration, le ministre de la Communication a affirmé : « Un parti politique, son leader et ses affilés, en l’occurrence le Mrc, se .sont encore une fois de plus et comme à l’accoutumée, singularisés dans une logique enracinée et systématique de provocation, de défiance à l’autorité de l’Etat, voire d’affrontement des pouvoirs publics, par l’annonce intempestive d’une marche prétendument pacifique le 22 septembre 2020 ».

Pour le ministre de la Communication la manifestation prévue dès ce jour n’est qu’un simple mouvement insurrectionnel. Le porte-parole du gouvernement affirme par ailleurs que force restera à la loi. La semaine dernière, le ministre de la Communication affirmait lors d’un point de presse que « toute manifestation dont l’objet vise à exiger le départ d’un chef d’Etat démocratiquement élu, n’est qu’une insurrection et cette marche ne saurait par conséquent être considérée comme pacifique»

Depuis une semaine plusieurs quartiers de la ville de Yaoundé sont encerclés par une grande escouade des policiers et gendarmes. A Santa Barbara, quartier où réside le leader du Mrc, l’on observe un fort déploiement des forces de l’ordre. Les drones ont été installés au Centre-ville pour surveiller les mouvements des manifestants. Les véhicules anti -émeutes, ont été ravitaillés en eau et les forces de l’ordre sont munis chacun d’une matraque. Centre-ville. On peut donc imaginer la tension qui va régner sur Yaoundé et d’autres villes du Cameroun ce jour.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter