Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 24Article 592561

General News of Saturday, 24 April 2021

Source: www.camerounweb.com

2,7 millions de Camerounais menacés par la famine

Les régions du nord-ouest et du Sud-ouest, en proie à une grave crise sécuritaire restent au top du classement des zones en situation d’urgence alimentaire.

près de 2,7 millions de Camerounais sont en situation d’insécurité alimentaire, 260 558 autres sont en situation d’urgence et 17 millions peuvent manger à satiété. Ce sont les principales données récemment communiquées par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) au cours de la présentation des résultats de « l’analyse du cadre harmonisé d’identification des zones à risques et d’analyse des populations en insécurité alimentaire au Cameroun», pour le compte du mois de mars 2021. Selon Gabriel Mbairobe, ce chiffre connaît une baisse en ce qui concerne les personnes en situation d’insécurité alimentaire, et ce malgré la persistance de la crise socio- politique dans les régions du NordOuest et du Sud-Ouest, des exactions de Boko Haram, des inondations dans la partie septentrionale du Cameroun et de l’insécurité en Centrafrique... En mai 2018 par exemple, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) avait recensé 3,9 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire sur le territoire camerounais. La situation des personnes ne disposant pas d’assez de nourriture est passée de 15 % en 2017 à 10,2 % au cours de la période sous revue (mars 2021), soit une baisse de 1,2 million de personnes. «Au cours de la période courante, de mars à mai 2021, la situation alimentaire peut être qualifiée de bonne dans 11 départements classés en phase minimale, et relativement acceptable dans 33 départements classés sous-pression. On note cependant que 14 départements sont en phase de crise dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, du Centre et du Littoral», a précisé le ministre en charge de l’Agriculture.

Aucun département n’est actuellement en situation d’urgence ou de famine au Cameroun. Pour ce qui est des départements qui figurent dans cette catégorie, l’on cite notamment le Mbam-et-Inoubou dans la région du Centre, dont les ressources ont subi une forte pression du fait, entre autres, des déplacés internes de la crise sociopolitique dans les régions du NordOuest et du Sud-Ouest. Ces deux régions sont classées parmi les zones en situation d’urgence alimentaire. Pour le ministre, loin d’être alarmant, les résultats présentés sont un outil d’analyse et de diagnostic de la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays, dont l’objectif fondamental est de cibler sans complaisance les populations vulnérables et proposer les réponses les mieux appropriées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter