Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 16Article 549430

General News of Friday, 16 October 2020

Source: Cameroon Info

12 ans de prison pour l’ancien préfet de l’Océan et l'ex sous-préfet de Kribi 1er

Ils sont condamnés dans l'affaire des indemnisations au Port de Kribi Ils sont condamnés dans l'affaire des indemnisations au Port de Kribi

Ils ont été condamnés pour avoir orchestré les multiples fraudes ayant entaché le processus de recensement des personnes et des biens dans le cadre de la construction du complexe industrialo-portuaire de Kribi.

Le Tribunal Criminel Spécial (TCS) a rendu son verdict le 9 octobre 2020 sur le procès des indemnisations des personnes victimes des travaux de construction du complexe industrialo-portuaire de Kribi, procédure judiciaire pendante devant cette juridiction depuis 2016.

«Sur les 57 accusés enregistrés sur la ligne de départ, seuls 14 sont déclarés coupables, 4 personnes ont bénéficié de l’extinction de l’action publique pour cause de décès dont l’Italien Alphonse Zanetti, le défunt promoteur du célèbre ‘‘Café de Yaoundé’’. Le reste de la troupe, soit 39 accusés sont acquittés tantôt pour fait non établis, tantôt au bénéfice du doute. Les personnes reconnues coupables ont été condamnées à payer à l’Etat 131 millions de FCFA de dommages et intérêts», note l’hebdomadaire Kalara, parution du 13 octobre 2020.

Sur les personnes reconnues condamnées, quatre sont des figures plutôt bien connues du grand public. Il s’agit de Louis Nlend Bahanag, l’ex-coordonnateur du projet de construction du Port Autonome de Kribi. Absent durant le jugement, il est condamné à la prison à vie comme tous les accusés en fuite. Il y a également Jean François Vilon, l’ancien préfet de l’Océan, et Jean Hubert Bessala, l’ex-sous-préfet de Kribi 1er. Les deux anciens chefs de terre, ont écopé chacun de 12 ans de prison.

Tout comme Jean Gabriel Eyebe, ex-chef service régional des affaires foncière du Sud. Outre le paiement des dommages et intérêts, les 14 condamnés doivent solidairement s’acquitter du paiement de 11 millions de FCFA représentant les frais de justice.

Ils ont été reconnus coupables d’avoir orchestré et favorisé des malversations diverses dans le processus d’indemnisations de personnes expropriées dans un domaine de 26 000 hectares pour la construction du port.

En revanche, 8 personnes acquittées, qui étaient déjà en détention, ont été libérées. Il s’agit, entre autres, André Eyebe Eyebe, 2e adjoint préfectoral de l’Océan, Emmanuel Ebango Ebango, ex-adjoint d’arrondissement de Kribi, Gué départemental du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, son homologue de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Casselin Kouedi, celui des Mines, Jean Ntep, celui du Cadastre, Emmanuel Fotso, Le colonel à la retraite James Edongue, le chef de groupement Grand-Batanga.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter