Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2019 04 15Article 460968

Politique of Monday, 15 April 2019

Source: camerounweb.com/cameroon-info.net

Crise au SDF: guéguerre entre le NEC et les membres du bureau régional Ouest

Les membres du bureau régional Ouest du parti SDF ont exprimé leur mécontentement face à une décision du Comité exécutif national (NEC) du parti, annulant les récentes élections aux postes de direction de la section Bafoussam I.

Ils ont exprimé leurs déceptions par le biais d'une pétition adressée à l'organe suprême du parti, qui a pris cette décision dans le cadre de la résolution de la dernière session du NEC qui s'est déroulée les 23 et 24 mars 2019.

C’est le résultat d’une dispute entre le député du SDF de Mifi, l’honorable Defi Oumbe Sangong, président de la circonscription et l’ancien maire de la municipalité de Bafoussam I, Ngnang Cyril, depuis plus de vingt ans. Les camps prétendent avoir remporté les élections, alors que les observateurs locaux désignent Ngnang Cyril comme vainqueur.

Avec la motion d'annulation des élections qui aurait été déposée par l'Hon. Defo Oumbe Sangong, de la section Ouest, le NEC a pris la décision en l'absence de l'autre concurrent, Ngnang Cyril, ce dernier alléguant que la décision enfreignait les textes fondamentaux du parti.

En conséquence, le NEC a mis en place le 28 avril de nouvelles élections à la désapprobation des autres membres de l’Ouest, y compris du bureau régional.

«Nous avons quitté Yaoundé dimanche, sachant que cette élection avait été validée. Mais nous avons été surpris de constater qu'après notre départ, le NEC avait invalidé cette résolution. À notre grand étonnement, on nous a fait comprendre qu'un membre du comité exécutif national avait présenté une motion demandant au NEC de reconsidérer la décision prise la veille. Cette motion contrevenait donc aux règles de procédure du parti, en particulier aux articles 11, paragraphes A et G. Devant cette déchéance, le SDF est une partie engagée pour la légalité. Nous avons donc décidé de commencer par rédiger une pétition pour nous dissocier de cette nouvelle façon de faire les choses, de cette résolution prise le lendemain. Et que les textes du parti soient respectés. Nous maintenons donc la résolution du comité exécutif de 23 membres, à savoir la validation des élections tenues dans la circonscription électorale de Bafoussam I par le secrétaire national de l'organisation », confie Florent Tchangop, président de la SDF pour la région Ouest.

Face à cette situation, le bureau régional de SDF Ouest a déclaré qu'aucune élection ne se tiendra à Bafoussam I tant que la chambre suprême du parti aurait violé la règle. «Le NEC ne peut pas prendre de décision le 23, et le 24, et que quelqu'un vienne faire appel, devant le même NEC», a conclu Florent Tchangop.