Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2019 01 10Article 453721

Health News of Thursday, 10 January 2019

Source: cameroon-Info.net

Santé Publique: l’épidémie de choléra a fait 58 morts en six mois

Silencieuse, mais très faucheuse. Les médias n’en parlent pas suffisamment, pourtant une épidémie de choléra sévit dans trois régions du Cameroun depuis six mois. «Le choléra, déclaré au Cameroun depuis le 14 juillet 2018, a déjà causé la mort de 58 personnes au moins», rapporte Repères en kiosque le 9 janvier 2019.

L’hebdomadaire indique que l’information a été rendue publique le 2 janvier dernier, par l’ex-ministre de la Santé Publique. André Mama Fouda présentait à Yaoundé, le rapport de la situation sur la gestion de l’épidémie du choléra. Lequel rapport renseigne que «58 personnes sont mortes du fait du choléra au Cameroun: 40 décès dans la région du Nord, 17 à l’Extrême-Nord et un mort au Centre», précise notre confrère.

LIRE AUSSI: Echéances électorales: le MRC se prépare pour les législatives

Le journal fait savoir que «993 cas suspects de choléra ont été enregistrés depuis la résurgence de la maladie en mai dernier, principalement dans les régions de l’Extrême-Nord (279), du Nord (636), du Centre (72) et du Littoral (7). 77 cas suspects se sont confirmés».

Aux côtés des pouvoirs publics, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a organisé des campagnes de sensibilisation dans les régions septentrionales. Des kits de prise en charge du choléra ont également été mis à la disposition des formations sanitaires. Une riposte pas encore suffisante, puisque l’épidémie continue de tuer. Son éradication constitue l’un des premiers défis du nouveau MINSANTE, Malachie Manaouda.