Vous-êtes ici: AccueilPaysPaysSaviez vous

Saviez-vous...

 

  •  Que Rudolf Duala Manga Bell organisait une révolte coloniale contre l'Empire allemand au Cameroun lorsqu'il fut exécuté pour haute trahison en 1914 ?

    - Que Martin-Paul Samba est passé du statut de collaborateur privilégié de l'Allemagne à celui de chef rebelle redouté au Cameroun colonial ?

    - Que le Plateau du Sud-Cameroun occupe plus de la moitié de la superficie du Cameroun ?

    - Que dans les années 1890, Moloundou était considérée comme "l'une des régions les plus riches en caoutchouc d'Afrique" ?

    - Que le tourisme au Cameroun s'articule autour de la faune sauvage comme les éléphants, les girafes, les gorilles ?

    - Que la foi bahá'íe est l'une des rares religions non chrétiennes reconnues par le gouvernement du Cameroun ?

    - Que la région des hauts plateaux de l'ouest du Cameroun a une saison des pluies qui dure neuf mois ?

    - Que les opposants au premier président camerounais, Ahmadou Ahidjo, ont dansé pour montrer leur mécontentement ?

    - Que Charles Atangana fut le premier Ewondo à être baptisé catholique à Kamerun (Cameroun colonial allemand) ?

    - Que la civilisation Sao est la première à avoir laissé des traces claires de leur présence sur le territoire du Cameroun moderne ?

    - Que dans le rite Sso des Beti du Cameroun, l'un des initiés était désigné comme le cul rituel des plaisanteries des autres candidats ?

    - Que le Comité des droits de l'homme des Nations Unies a constaté que le journaliste d'investigation camerounais Philip Njaru a été victime de brutalités policières répétées depuis 1997 ?

    - Qu'environ 300 espèces de poissons, dont trois ne portent pas de nom, nagent dans les rivières du Parc National de Boumba Bek au Cameroun ?

    - Que la thèse de l'homme politique camerounais Louis-Paul Aujoulat a été nommée meilleure dans sa faculté à l'Université catholique ?

    - Qu'une étude de 20 jours rapportée par BirdLife International a découvert 265 espèces d'oiseaux dans le parc national Nki ?

    - Que le sauteur en longueur Fred Salle a d'abord représenté l'Angleterre dans les compétitions internationales, puis a changé d'allégeance au Cameroun avant de revenir en Angleterre quelques années plus tard ?

    - Que la divinité la plus vénérée par les Duala du Cameroun est une sirène appelée jengu (A jengu (pluriel miengu) est un esprit de l'eau et une divinité dans les croyances traditionnelles des groupes ethniques Sawa du Cameroun, en particulier les Duala, Bakweri et autres peuples Sawa)

    - Que le djihad de Modibo Adama a conduit à la propagation de l'Islam et de l'ethnie Peul à travers le nord du Cameroun ?

    - Que Ewale a Mbedi a peut-être été le premier leader Duala à commercer avec les Européens au Cameroun ?

    - Que les Brasseries du Cameroun contrôlent 75% du marché de la bière et des boissons gazeuses au Cameroun ?

    - Que bien qu'il fût roi de l'Isubus du Cameroun, le jeune roi Guillaume n'avait pas l'autorité nécessaire pour empêcher l'exécution d'un homme accusé de sorcellerie ?

    - Que le Plateau du Sud-Cameroun occupe plus de la moitié de la superficie du Cameroun ?

     

    - Les 1 200 km de long, la proximité de la mer et la topographie du pays lui confèrent un climat varié avec de grandes différences de précipitations et de végétation. Les précipitations maximales de 10 000 mm se produisent dans la zone climatique équatoriale au sud, et les minimales de 500 mm à l'extrême nord à la limite du Sahara. Les précipitations annuelles moyennes sont d'environ 1 684 mm.

    - L'agriculture est l'épine dorsale de l'économie camerounaise, représentant environ 41% du PIB et 55% de la population active. L'irrigation a largement contribué à la productivité, rendant possible la culture pendant la saison sèche. En 2000, la superficie irriguée d'environ 224,5 km2 correspondait à environ 8% de la superficie potentiellement irriguable.

    - Le Cameroun dispose d'un réseau dense de rivières, dont la plupart se trouvent sur le plateau central de l'Adamawa et coulent vers le nord ou le sud. Elles lui fournissent des ressources en eau abondantes par rapport à la demande actuelle. Les six bassins principaux sont Sanaga, Sanaga Ouest, Sanaga Sud, Sanaga Sud, Benoue, Congo et Lac Tchad.

    - Les précipitations moyennes sont en baisse depuis les années 1950. Au cours des trois dernières décennies, il a diminué d'environ 5 %. La réduction des débits a été plus prononcée dans les zones à climat sahélien, où des réductions allant de 15 à 25 % ont été enregistrées. Ces changements ont entraîné une augmentation de la désertification dans le Nord et une baisse de la nappe phréatique en raison d'une recharge réduite. De plus, les puits auparavant permanents s'assèchent tard dans la saison sèche.

    - Bien que le Cameroun dispose de ressources en eau suffisantes, les choix en matière d'utilisation de l'eau ont commencé à affecter la disponibilité en eau et les écosystèmes. Par exemple, la plantation d'eucalyptus dans les hautes terres de l'ouest pour fournir du bois de chauffage et des matériaux de construction a induit un taux d'évapotranspiration très élevé, ce qui a modifié l'écosystème et considérablement diminué la recharge des eaux souterraines et le débit dans la région.

    - Le potentiel hydroélectrique du pays est estimé à 35 GW. Même avec seulement environ 2% de ce potentiel développé, l'hydroélectricité représente environ 97% de la production d'électricité au Cameroun.

    - Que le lac Nyoss est considéré comme le plus mortel au monde, car des gaz toxiques s'échappent du volcan en dessous ?

    - Que la forêt tropicale humide est l'un des habitats les plus divers d'Afrique et abrite des tribus pygmées dont les Baka, Bulu, Beti et Bagyeli.

    - Que le Mont Cameroun, volcan en activité, est le plus haut sommet d'Afrique de l'Ouest avec plus de 4000 mètres.

    - En signe de respect, les hommes baissent souvent la tête et détournent les yeux lorsqu'ils saluent une personne de leur âge ou de leur position.

    - Certains musulmans ne serrent pas la main aux hommes et aux femmes.