Vous-êtes ici: AccueilCulture2019 03 12Article 458359

Culture of Tuesday, 12 March 2019

Source: camerounnet.com

Suzanne Victoire Kouhalal : le rêve de cette Camerounaise réalisé

Suzanne Victoire Kouhalal a connu des moments difficiles dans sa vie mais n’a jamais renoncé à l’idée de continuer la marche vers l’avant. Avancer et se démarquer, a toujours été la motivation de cette Camerounaise.
Suzanne Victoire Kouhalal a été très tôt précipité dans la vie active juste après le décès de son père. Elle va ainsi exercer plusieurs activités pour lui permettre de survivre.


D’abord vendeuse de caramel au Cameroun puis serveuse dans un restaurant et ensuite chauffeur de taxi au Gabon, la jeune dame est une touche-à-tout.

Mais après, vu que la situation surtout financière ne s’améliore pas, cette mère de deux enfants, décide de s’engager dans l’entrepreneuriat. Elle se lance donc dans la transformation du manioc. L’idée est de faire bouger les choses en sa faveur. A partir de cette activité, la dame réussit à faire des économies

Mais avec ces économies, Suzanne Victoire Kouhalal se lance dans un nouveau défi, l’investissement dans une agence commerciale. Une idée qui s’avère après mauvaise puisqu’elle n’arrivera pas à en profiter valablement. Un énième échec qui ne va pas la décourager.

C’est finalement dans la menuiserie qu’elle se lance avec pour première préoccupation de se démarquer du lot. Vivant en couple avec un menuisier ébéniste, elle entreprit d’apprendre ce métier. Au fil des jours, elle se découvre une véritable passion pour ce métier difficile compte tenu de l’effort physique qu’il faut pour l’accomplir.

Dans ce secteur totalement masculin, elle reste positive et sait qu’elle a une place à gagner. Au Gabon où elle s’était établie, elle arrive à imposer une position stratégique. Auréolée de tout ce succès, c’est la tête haute que cette dame rentre dans son pays natal, le Cameroun.

Dans son pays, elle va acheter un terrain, puis construit elle-même son atelier de fabrication de meubles d’intérieur. Aujourd’hui âgée de 42 ans, reste très ambitieuse dans cette nouvelle activité qui lui sourit. Victoire Kouhalal rêve ainsi, développer cette activité pour répondre aux attentes des clients de plus en plus grands.


L’autre objectif de cette femme ambitieuse c’est surtout réussir à sortir certains jeunes la situation difficile dans laquelle elle était il y a quelques années en créant de l’emploi.