Vous-êtes ici: AccueilCulture2019 02 11Article 456042

Culture of Monday, 11 February 2019

Source: culturebene.com

Le titre 'Hein père' m’a fait sortir de la misère - Stanley Enow

Stanley Enow fait partie des meilleurs artistes africains du moment. Le king Kong nous a accordé cette interview un jour spécial, le jour de son anniversaire (il est né un 6 février), pas mal de sujets ont été évoqués.

C’est une lapalissade de dire que tu es un monument du hip hop camerounais, de manière particulière, tu as imprimé ta marque et ton caractère aujourd’hui comment tu définis ta carrière ?

LIRE AUSSI: Daphné: l'artiste désormais ambassadrice de la marque 'Mama Makala'

Je dirais tout simplement que ma carrière , ça va doucement , c’est vrai que ça a commencé avec une rapidité extrême , mais c’est des années de travail dans les coulisses , aujourd’hui comme vous le dites étant un acteur important du Hip-hop et de l’industrie en général , ça fait plaisir on continue de travailler , ma carrière c’est la résistance.

On a découvert Stanley Enow sur le petit écran dans l’émission Mboa présentée par Tony Nobody , animant la rubrique « News » avec 20 Cent , quelle a été la plus-value de cette expérience dans ta carrière ?

Travailler avec les gens ça te forge , moi j’ai travaillé avec Tony Nobody dans le cadre de l’émission Mboa avec notre petite chérie 20 Cent , ça m’a permis de découvrir d’autres horizons , de te connaître par exemple ( Arabo Idrissou boss de culturebene), j’ai présenté des évènements organisés par toi , ça m’a permis de connaître les rouages de notre industrie qu’on est entrain de créer actuellement , c’est bénéfique d’apprendre auprès des légendes à l’instar de Krotal, de partager les informations sur ces personnes que j’admire encore aujourd’hui , je vois que j’ai un parcours assez riche pour occuper la position que j ‘ai actuellement .

Le titre «Hein père» t’a propulsé au firmament de la musique camerounaise voir mondiale, comment as-tu composé ce hit ?

«Hein père » je l’ai composé dans la dèche , c’était vraiment difficile pour moi à l’époque , il fallait que je compose un son qui va me faire sortir de la misère totale, j’étais encore à l’université , j’ai dit qu’il fallait que je change tout parcequ’à l’époque c’était beaucoup plus sport , la fecafoot qui ne marche pas , et jusqu’à présent je constate qu’il y’a beaucoup de problèmes dans le football , il fallait qu’on vienne avec quelque chose de beaucoup plus puissant , Dieu a béni, le public a aimé et on a tout fait exploser.

Avant gardiste, tu as su rentabiliser cette notoriété en mettant en branle la vente des T shirt et casquettes » hein père », en terme de chiffres, tu as vendu combien de T shirt et de casquettes ?


LIRE AUSSI: PEOPLE: lettre de David Eto’o à sa fille!



On a fait du merchandising , on en fait toujours , on a vendu plus de 30.000 gadgets au Cameroun et à l’international , on a eu des Chinois qui nous ont photocopié , c’était vraiment quelque chose de lourd ,on reste peace , j’ai toujours pensé au business à l’américaine ,mes équipes m’ont toujours accompagné dans cette optique , on est heureux aujourd’hui que ça a donné quelque chose de lourd.

Tu as glané des prix à travers le monde notamment le MTV Africa Music Awards en 2014 dans la catégorie » révélation » faisant de toi le seul camerounais à gagner un prix au MTV, aujourd’hui 05 ans après, comment tu juges ce prix ?

C’est le plus grand prix qui existe en terme de symbole sur le continent africain c’est pour nous nos Grammys awards , pour moi c’est le plus grand prix que j’ai remporté sur le cœur d’une jeunesse camerounaise , d’une jeunesse africaine et bientôt d’une jeunesse mondiale qui soutient des jeunes qui ont un rêve, quelque chose à proposer pour moi le public c’est mon cœur .

Aujourd’hui tu côtoies des stars mondiales à l’instar de Davido, Wizkid, Janet Jackson, Busta Rhymes , est ce que ça ne te donne pas des ailes d’orgueil ?

Côtoyer ces artistes Janet Jackson , Busta Rhymes , Wizkid , Davido c’est une belle chose , mais pour moi ce n’est pas la fin du monde , au contraire c’est le début de quelque chose , mais ça me flatte de savoir que je dîne avec des personnes qui ont un impact sur le monde et ça me donne beaucoup d’espoir pour pouvoir bosser pour mon public .

Tu as ton label Motherland, quand est ce tu vas faire signer un autre artiste ?

Avec Motherland Empire , on est là on travaille , on vient de faire signer un jeune artiste , il s’appelle Daicko , son titre «Comme je suis » paraîtra bientôt ainsi que mon album cette année , nous sommes entrain de recruter des jeunes pour leur donner du travail et un maximum de love et de force.

Que penses-tu de ces trois artistes : Tenor , Mink’s et Maalhox ?

Ils sont tous différents, ils sont tous bien ,chacun apporte quelque chose de magique et avec cette ribambelle de talent , la musique camerounaise va gravir les cimes de la gloire.

Sur Twitter, Jovi et toi vous vous clashez constamment, pourquoi cette guéguerre ?

La question sur Twitter moi je ne réponds pas à ça

My Way avec Tzy Panchack et Locko est devenu un hit mondial , dans quelles conditions avez vous réalisé cette chanson ?

On a fait My Way avec beaucoup de sérénité , Locko est venu de Yaoundé , il a posé sa voix , j’ai commencé ça seul T zy Panchack a ajouté ce qu’il pouvait ajouter et c’était quelque chose de magique , on a trouvé un moyen de rendre ça bilingue , car Tz est majoritairement d’expression anglophone avec des vibes beaucoup plus english , après on s’est mis ensemble , on a travaillé « my way» vous voyez le résultat , c’est quelque chose de super .

LIRE AUSSI: PEOPLE: Mani Bella conseille le préservatif à la jeunesse!

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle année, quels sont tes projets pour 2019 ?

Cette année c’est mon album , je vais participer à l’un des plus grands festivals du monde Sxsw au côté des grands artistes nigérians , sud africains et ghanéens , on va représenter l’Afrique Centrale là bas , c’est le festival qui a révélé le grand rappeur Travis Scott donc on va faire des belles choses là-bas.

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour cette nouvelle année ?

Tout simplement souhaiter beaucoup de santé et d’argent afin que je reverse à la Stanley Enow Foundation qui s’occupe de nombreux nécessiteux.