Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2019 01 08Article 453603

Crime & Punishment of Tuesday, 8 January 2019

Source: actucameroun.com

Sud: mystérieuse mort d’un jeune de 18 ans dans un hôtel à Ebolowa

D’aucuns parlent d’une mort mystérieuse, d’autres d’un homicide avec préméditation. Mardi, 25 décembre 2018, jour de la fête de la nativité, Ulrich Michel Ange Nkolo, 18 ans, vacancier à Ebolowa pendant les congés de Noël, trouve la mort dans un luxueux hôtel de la place.

Ce jour à en croire Edwige Mireille Mimboé, sa mère, « il est sorti de la maison dans l’après-midi de la fête de Noël, accompagné de son cousin et de deux des camarades de ce dernier qui fréquentent à Ebolowa pour se rendre dans un grand hôtel de la place afin de passer d’agréables moments à la piscine ».

LIRE AUSSI: Ebolowa: le manque d’insuline à l’hôpital régional fait paniquer les diabétiques

D’après le cousin de la victime rencontré mercredi, 02 janvier 2019 au domicile familial sis au quartier Angalé, « une fois arrivé à l’hôtel, Michel Ange a exprimé un besoin pressant de se mettre à l’aise et s’est rendu aux toilettes. Le portail de la diaspora camerounaise en Belgique. Entretemps les autres compagnons continuent à profiter de leurs agréables moments près de la piscine ». Le cousin de la victime poursuit, « A un moment, nous avons constaté qu’il avait mis du temps et sommes allés à sa recherche. Personne dans les toilettes, introuvable partout à l’hôtel. Le maître nageur a fouillé la piscine sans rien trouver. La piscine ayant même été vidée ».

La famille de la victime aussitôt alertée de la mystérieuse disparition, s’est immédiatement rendue à l’hôtel pour accentuer les recherches. En vain. Georges Ango, le père de la victime confie que, « c’est dans la soirée qu’on nous appelle à l’hôtel qu’on a finalement retrouvé le corps sans vie de notre fils ». Edwige Mireille Mimboé, la mère de la victime révèle ensuite que, « le médecin légiste de l’hôpital régional d’Ebolowa a fait savoir en leur présence que les poumons et le ventre de la victime ne contenait pas de l’eau ».

Le corps sans vie du jeune homme a été mis sous scellés à la morgue de l’hôpital régional d’Ebolowa. Les enquêtes pour faire la lumière sur ce décès se poursuivent à la division régionale de la police judiciaire du sud. Né le 22 février 2000 à Yaoundé, Ulrich Michel Ange Nkolo était élève en classe de 1ère A4 Allemand au collège Zang Mebenga à Yaoundé. Fils unique, Georges Ango, son père et Edwige Mireille Mimboé, sa mère sont inconsolables.

LIRE AUSSI: Ebolowa: l’hôpital de référence réalisé à 65%

Georges Ango, Edwige Mireille Mimboé et leur progéniture se sont rendus à Ebolowa au mois de décembre dernier pour passer les fêtes de fin d’année en famille dans leur village à Angalé, un quartier de la ville.