Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2019 04 14Article 460843

Crime & Punishment of Sunday, 14 April 2019

Source: camerounweb.com/lequatriemepouvoir.com

Scandale: encore un jeune battu à mort par des policiers à Douala

Un jeune réparateur de téléphone battu à mort par les éléments de la police judiciaire de Bonanjo-douala.

C'est avec ce nouveau scandale de trop que la ville portuaire du littoral s'est couchée vendredi dernier, 12 Avril 2019.

Un jeune réparateur de portable domicilié au quartier Brazzaville a perdu la vie suite à des violences des éléments de la police Judiciaire de Bonanjo alors qu'il y avait été amené par l'un de ses clients pour une affaire de téléphone vendu (selon l'accusé).

Le jeune Etepi Amidée une fois incarcéré a alors été violemment battu par des policiers qui ont ensuite refusé à sa famille de prendre des mesures pour des soins de santé. Pour céder à l'insistance de celle-ci les hommes en tenue lui ont exigé de verser une somme de 200.000f avant qu'il soit emmené à l'hôpital. Le temps de rassembler ladite somme il était trop tard. AMIDÉE a succombé à ses souffrances au fond de sa cellule.

Selon le témoignage de la famille, le jeune réparateur exerçait son métier depuis 5 ans et jamais personne ne s'était plaint de lui. Elle se dit incapable de donner plus d'informations sur l'affaire du téléphone qui lui a valu la mort. Ce scandale ravive dans la mémoire des Camerounais celui du jeune Bello qui après avoir subi le même sort est aujourd’hui dans un fauteuil roulant.