Vous-êtes ici: AccueilBusiness2019 02 08Article 455844

Business News of Friday, 8 February 2019

Source: agencecamerounpresse.com

Le Cameroun et la Turquie passent en revue leur coopération

Les échanges qui ont eu lieu le lundi 4 février 2019 entre Alamine Ousman Mey et et S.E Ayse Sarac ont porté sur les relations bilatérales qu’entretiennent le Cameroun et la Turquie. Au terme de l’audience, l’hôte du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a indiqué à la presse que le rôle du secteur privé, l’éducation, l’emploi jeune et le commerce ont été aussi au menu des échanges.

LIRE AUSSI:Cameroun: l'Etat veut doper la trésorerie des entreprises à hauteur de 100 milliards

L’audience qui a permis aux deux personnalités d’établir un contact, a également permis de faire une évaluation de la coopération et des projets réalisés par le Cameroun et la Turquie. Alamine Ousman Mey passant en revue la coopération sur le plan économique a salué l’évolution de la relation, traduite par une hausse aussi bien des exportations que des importations. Le niveau de la balance commerciale ayant été évoqué, le Minepat a indiqué que celle-ci pourrait connaître une amélioration. Ce qu’il faut c’est de parvenir à renforcer la coopération économique par la promotion du partenariat public-privé, en se basant sur la transformation des produits locaux.

Le secteur agricole et de la transformation a aussi été mentionné. Ici de la bouche du Minepat, on a appris que la Turquie dispose d’un secteur secondaire très développé dont le Cameroun pourrait bénéficier. Surtout qu’avec les partenaires turcs et conformément aux accords de sécurisation de promotion des investissements privés signés en 2012 et ratifiés en 2018, le Cameroun envisage, avec la partie turque de renforcer la promotion des investissements dans le pays pour en tirer meilleur profit.

Pour ce qui est de la coopération dans le domaine sportif, elle est visible avec la construction des infrastructures sportives notamment, le Complexe sportif de Japoma financé à hauteur de près de 140 milliards de FCFA par Exim Bank Turquie.

LIRE AUSSI: Le Cameroun a réglé 1040 milliards de sa dette intérieure

A titre de rappel, S.E Ayse Sarac succède à S.E Murat Ulkü, qui en fin de séjour au Cameroun est allé faire ses adieux le samedi 29 décembre 2018, au Président de la République. Lors de cette audience, S.E Murat Ulkü a salué la qualité de la coopération bilatérale entre son pays et le Cameroun. En passant en revue les principaux axes de ladite coopération, il a déclaré «une solide amitié existe entre nos deux pays, basée sur un sentiment de fraternité et de solidarité. En 2016, la Turquie a eu une tentative de putsch. Le Cameroun est resté à nos côtés. Nous n’allons jamais oublier ce soutien».

Il avait par ailleurs souligné que la relation entre Yaoundé et Ankara a été diversifiée. «Elle est basée sur le respect et la confiance mutuelle avec un sentiment profond de solidarité. Les axes de la formation des jeunes, de la coopération dans la lutte contre le terrorisme ont été renforcé», avait-il ajouté.