Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 04 02Article 364732

General News of Saturday, 2 April 2016

Source: culturebene.com

Horyou lance la première monnaie sociale

Horyou met en place le Spotlight, c’est la première monnaie sociale mondiale.

Le jeudi dernier à l’institut français du Cameroun, La plate-forme d’échanges d’idée d’expériences et de projets et de défense des causes; Horyou a dévoilé à la presse la monnaie qui circulera désormais dans sa plate-forme.

Cette monnaie vise à monétiser les réseaux sociaux pour favoriser l’inclusion économique et sociale et soutenir les citoyens, les artistes, les organisations à but non lucratif; les membres de sa plate-forme.

Le Spotlight a un taux de change du jour définit par l’offre et la demande qui lui sont directement associé. Ce taux sera rendu public quotidiennement sur le site d’Horyou, cette monnaie circulera uniquement parmi la communauté Horyou. Le financement des projets se fera en spotlight et les bénéficiaires le recevront en monnaie local, c’est-à-dire celle de leurs pays respectif.

C’est une stratégie d’intégration qui vise à soutenir ceux de la communauté qui vivent avec des ressources limités. Cette monnaie permettra d’interagir avec les autres monnaies principales.

La créativité a désormais sa monnaie et c’est le spotlight. En effet, l’argent est un accélérateur d’impact qui viendra faciliter le financement et la réalisation des projets innovants, des artistes et des causes sociales.

Cette monnaie va permettre de soutenir plusieurs centaine de millions de personnes. Horyou compte en son sein 1000 associations, avec un total de 220.000 utilisateurs.

Yonathan Parienti, fondateur & CEO Horyou place la barre haute: « Nous nous attendons à ce que le Spotlight bénéficie à plus de 300 millions de personnes sur tous les continents d’ici la fin de 2018.».

Aussi, les bienfaiteurs qui voudront financer un projet en particuliers le feront en dépôt de Spotlights et les bénéficiaires pourra les voire sur leurs comptes.

Par ailleurs, 50% de ces donations seront reverser au bénéficiaire et les 50 autres sont redistribués pour soutenir le développement des programmes réalisations des films documentaires, supporter les déplacements, financer les conférences.

L’Afrique a un potentiel culturel énorme, nous espérons juste que ces spotlights permettront de booster la production artistique des artistes Africains et leurs permettra de matérialiser leurs projets Viables.

De plus, le Spotlight a pour objectif premier de répondre à un des plus grands défis du capitalisme: la circulation équitable du capital.