Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 03 14Article 458566

General News of Thursday, 14 March 2019

Source: 237actu.com

Amélioration de la fourniture de l'électricité: 1,8 milliards débloqué pour Eneo

Pour une éfficacité averée la somme de 1,8 milliard FCFA a été débloquée pour l’atteinte des objectifs.

Yaoundé, capitale du Cameroun est victime depuis plus d’un mois de nombreux délestages. Selon un responsable de l’entreprise, il s’agit des conséquences d’un programme de renforcement du réseau de distribution de l’électricité dans la ville de Yaoundé, lancé début février 2019, pour une durée de 5 mois. Les travaux consistent en des renforcements électrique et mécanique.

Le renforcement électrique consiste à remplacer les câbles de faible section (34 mm²) par des câbles de grande section (148 mm²), pour augmenter les capacités de transit. Quant au renforcement mécanique, il s’agit de remplacer les poteaux en bois par les poteaux en béton. Tous ces travaux visent un seul objectif : améliorer la qualité de service. En effet, apprend-on, avec l’accroissement démographique, le réseau de distribution de nombreux quartiers de la ville de Yaoundé, réhabilité pour la dernière fois dans les années 95, s’est retrouvé saturé avec pour conséquence, la surchauffe des câbles et des pertes d’énergie, corollaire de baisse de tension dans les ménages.

Cette tendance sera inversée à la fin des travaux, les nouveaux câbles installés étant non seulement dotés de capacités de transit beaucoup plus importantes, mais aussi permettent, selon le chef de projet, une manœuvre plus flexible du réseau avec notamment, la possibilité de pouvoir basculer d’une ligne à une autre en cas de besoin. Les travaux en cours à Yaoundé, qui portent sur un linéaire de 95 km en aérien et en souterrain, coûteront environ 1,8 milliard de francs Cfa, apprend-on.

Ce programme de renforcement du réseau de distribution dans la capitale camerounaise, est également en cours dans la ville de Douala, la capitale économique du pays. Il est question à terme, de renforcer 170 km de lignes dans les deux principales villes du Cameroun, dans le cadre de cette première phase du programme d’investissements d’Eneo pour le compte de l’année 2019, dont l’enveloppe validée par le Conseil d’administration est de 47,3 milliards de francs Cfa.